Modifié

Mort de Isao Takahata, cofondateur du studio d'animation Ghibli

Mort d'Isao Takahata, cofondateur du studio d'animation Ghibli [RTS]
Mort d'Isao Takahata, cofondateur du studio d'animation Ghibli / 12h45 / 33 sec. / le 6 avril 2018
Cinéaste engagé, le réalisateur japonais Isao Takahata avait créé en 1985 le studio d’animation Ghibli avec Hayao Miyazaki. Il était âgé de 82 ans.

Né en 1935, Isao Takahata a débuté sa carrière aux studios d'animation Toei en 1959. C'est là qu'il a rencontré Hayao Miyazaki, avec lequel il a longtemps collaboré, notamment pour des séries diffusées à la télévision. C'est aussi avec lui qu'il avait créé en 1985 le studio japonais d'animation Ghibli. Il est le réalisateur de la série télévisée "Heidi, fille des Alpes", basée sur les deux romans de l'écrivaine suisse Johanna Spyri-Heusser.

>> A voir: une interview de Isao Takahata sur la série Heidi dans l'émission "Passe-moi les jumelles"

Interview de Isao Takahata s'exprimant sur la série Heidi [RTS]
Interview de Isao Takahata s'exprimant sur la série Heidi / RTSculture / 1 min. / le 6 avril 2018

Du "tombeau des lucioles" aux Oscars

Réalisateur engagé, il s'est fait connaître avec "Le tombeau des lucioles" (1988), histoire de deux orphelins durant la guerre. Beaucoup le considèrent comme son plus grand film.

>> A écouter: la chronique de George Baumgartner sur la mort de Isao Takahata

Une photo de Isao Takahata en 2015 décoré par l'Ordre des Arts et des Lettres. [Kyodo News via AP - KEYSTONE]Kyodo News via AP - KEYSTONE
Mort de Isao Takahata, cofondateur du studio d'animation Ghibli / Le 12h30 / 1 min. / le 6 avril 2018

Takahata est également l'auteur de "Pompoko" (1994), Cristal du meilleur long métrage au festival d'Annecy il y a deux décennies, et de "Mes voisins les Yamada" (1999).

Plus récemment, il avait mis en images "Le conte de la princesse Kaguya", un classique nippon et son dernier film qui lui a valu une nomination aux Oscars, en 2015. En 2009, il avait également reçu un Léopard d'honneur durant le festival du film de Locarno.

Enfant de la guerre, il avait réalisé "Heidi, fille des Alpes", une série d'animation au personnage insouciant. "Ce qu'un enfant devrait être, ce que je n'ai pas pu être", avait-il déclaré.

ats/bama

Sujet développé dans les journaux horaires radio et au 12h45.

Publié Modifié

"Le tombeau des lucioles", un chef d'oeuvre

Adapté de "La Tombe des lucioles", nouvelle autobiographique écrite par Akiyuki Nosaka, Takahata montre la guerre en s'inspirant des images de son enfance. En 1945, il vivait dans la région d'Okayama, zone bombardée par les Américains. Terrifié, il avait fui, pieds nus, avec sa soeur, avait-il raconté en 2015 au quotidien Japan Times.

Le dessin animé raconte la mort du garçon Seita et de sa petite soeur. "Il est traumatisant pour les spectateurs de voir la vie de deux êtres heureux se détruire et de les voir mourir. J'essaye d'alléger la souffrance de mon public en révélant tout dès le départ", expliquait-il.