Affiche du Festival du Film et Forum International des Droits Humains.

Festival du film et forum international sur les droits humains

Publié le 19 mars 2018 - Modifié le 20 mars 2018

Le Grand Prix du festival a été attribué au film "Stranger in Paradise"

> Du 9 au 18 mars, la 16e édition du Festival du film et forum international sur les droits humains (FIFDH) de Genève a accueilli notamment le président de la Confédération suisse Alain Berset, le haut commissaire de l’ONU aux droits de l'homme Zeid Ra’ad Al Hussein, ainsi que l'artiste chinois Ai Weiwei.

> Le 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme y a été célébré au travers de films et de débats qui interrogent les frontières géographiques, politiques et artistiques, ainsi que des lectures, de la bande dessinée, de la photographie ou du théâtre.

> Quelque 280 personnalités, comédiens, militants ou cinéastes, comme Vanessa Redgrave, Gaël Garcia Bernal ou Asli Erdogan y ont participé.

> Le Grand Prix du festival a été attribué au film "Stranger in Paradise", de Guido Hendrikx, un docu-fiction sur la politique d'asile en Europe.

RTS Culture, RTSinfo, ATS

  • Le plaidoyer féministe de la nigériane Chimamanda Ngozi Adichie

    L'écrivaine était à Genève pour défendre son essai

    Traduite en 30 langues, Chimamanda Ngozi Adichie était ce week-end au FIFDH pour une lecture en 15 langues de son essai "Chère Ijaewelw: ou un manifeste pour une éducation féministe".

    Chimamanda Ngozi Adichie, écrivaine nigériane, le 24 janvier 2018 à Paris.
    Stéphane de Sakutin - AFP
    Tout un monde - Publié le 19 mars 2018

    Le livre propose 15 suggestions et un postulat: chaque femme compte. Chimamanda défend l'idée d'un monde où une femme peut assumer son ambition et sortir des rôles stéréotypés. Pour cela, bien sûr, il faut les désapprendre, d'où l'importance donnée à l'éducation.

    Trouver les mots justes

    L'auteure du célèbre roman "Americanah" est une intellectuelle convaincante, une femme charismatique puisque Beyoncé s'est inspirée de ses paroles pour sa chanson "Flawless".

    Féministe elle l'a toujours été, mais c'est un peu hasard qu'elle est devenue une figure publique du féminisme. Sa force? Trouver les mots justes et accessibles pour dire les évidences. De nombreuses femmes se reconnaissent dans sa vision pragmatique. Chimamanda ne réclame qu'une chose: l'égalité entre homme et femme.

    S'exposer comme féministe provoque l'hostilité

    Au micro de la RTS, elle parle des hommes qu'elle souhaite voir devenir féministes comme Barack Obama parce que les hommes "eux aussi ont tout à a gagner".

    Elle évoque le phénomène #metoo et rappelle combien s'exposer comme féministe peut encore et toujours produire de l'hostilité. Et avoue être parfois irritée par le traitement médiatique de l'affaire Weinstein:

    Il faudrait toujours que la victime soit irréprochable. Mais vous pouvez être la pire des personnes et avoir été harcelée sexuellement, et donc mériter de l'empathie. Sinon, c'est de la misogynie

    Chimamanda Ngozi Adichie, écrivaine nigériane et féministe

    Accusée récemment de commercialiser le féminisme parce qu'elle a fait la promotion d'une marque de maquillage et que Dior a fait un T.shirt en son honneur, Chimamanda s'amuse: "Je ne veux pas m'excuser d'être féministe et d'aimer le rouge à lèvres". Une femme libre.

    >> A voir le reportage dans le 19:30:

    Chimamanda Ngozi Achidie: auteure africaine talentueuse et engagée
    19h30 - Publié le 19 mars 2018

  • Débat animé pour la clôture du festival

    Carles Puigdemont et Micheline Calmy-Rey invités

    Le FIFDH avait choisi un thème d’actualité sensible pour sa dernière soirée: l’indépendance de la Catalogne était en effet au coeur du film "Catalogne, l'Espagne au bord de la crise de nerfs". Le débat qui a suivi opposait, entre autres, le leader catalan Carles Puigdemont à Micheline Calmy-Rey, ancienne conseillère fédérale.

    Au terme de cette conversation, qui s’est échauffée quand il s'est agi d'évoquer l’héritage du franquisme, les deux camps sont restés sur leur position. Le règlement de cette crise passera sans aucun doute par une médiation internationale. Sujet soulevé par Micheline Calmy-Rey, qui n’a pas souhaité appeler ouvertement à la participation de la Suisse.

    Le leader indépendantiste Carles Puigdemont a répété l’impossibilité de tenir une discussion avec l’Espagne. L’impression à l’issue de la soirée reste la même: le chemin vers une solution à ce conflit semble encore très long.

    >> A voir l'éclairage actu dans "La Matinale":

    Carles Puigdemont répond aux questions de la presse au FIFDH.
    La Matinale - Publié le 19 mars 2018

  • Marie-Pierre Gracedieu: pour l'amour des livres

    L'interview

    Cʹest un métier de lʹombre qui modèle pourtant la vie intellectuelle et les imaginaires dʹune société. Lʹéditeur lit, évalue, choisit, accompagne des textes et des auteurs pour les offrir au public. Marie-Pierre Gracedieu a fait ses débuts chez Stock, comme responsable de La Cosmopolite. Dès son arrivée, elle redynamise la collection dédiée à des grands noms de la littérature internationale, en lʹouvrant à des auteurs contemporains et au roman policier. En 2012, Antoine Gallimard la nomme responsable du domaine anglo-saxon. Elle y édite Chimamanda Ngozi Adichie dans une collection à 2 Euros pour que son manifeste féministe soit accessible à toutes et à tous et circule comme un pamphlet. Elle y édite aussi ses coups de cœur Taiye Selasi, Hisham Matar, Jessie Burton, Jonathan Coe ou Arundathi Roy.

    Marie-Pierre Gracedieu est en visite à Genève, comme membre du Jury - Compétition Documentaire de création du FIFDH. >> >> A écouter son entretien dans "Sous les pavés": 

    L'éditeur lit, évalue, choisit, accompagne des textes et des auteurs pour les offrir au public.
    BillionPhotos.com - fotolia
    Sous les pavés - Publié le 18 mars 2018

  • Le palmarès

    "Stranger in Paradise" primé

    Le Grand Prix du festival, doté de 10'000 francs, a été attribué à un docu-fiction sur la politique d'asile en Europe.

    "Stranger in Paradise" de Guido Hendrikx met en scène un enseignant à Lampedusa qui donne des leçons surprenantes sur la politique d'asile en Europe aux réfugiés fraîchement arrivés sur l'île. Le film est récompensé "pour sa forme innovante et son engagement aiguisé et intelligent, avec une problématique morale aussi importante qu'actuelle", a expliqué le jury, cité dans le communiqué du festival.

    Le Grand Prix fiction et droits humains (10'000 francs) revient au film "Les Versets de l'Oubli / Los versos del olvido" d'Alizera Khatami. Il met en scène la difficulté de vivre sous une dictature, un sujet "grave" traité avec "un esthétisme impressionnant".

    "Libye - Anatomie d'un crime" de Cécile Allegra remporte le Grand prix de l'Organisation mondiale contre la torture (5000 francs). Il traite de la torture, notamment sexuelle, à laquelle hommes et femmes sont exposés en Libye.

  • "Black Cop", au plus proche du réel

    Dans la peau d'un policier noir au Canada

    Black Cop c'est l’immersion, dès les premières minutes, dans le quotidien d'un flic noir au Canada. C’est l'histoire du racisme ordinaire qui pousse cet officier de police à bout. C'est un miroir tendu au spectateur, noir ou blanc, sur ses rapports à l'altérité, ces clichés qui conditionnent à tel point qu'ils paraissent normaux. Et qui finissent par rendre fou le personnage brillamment incarné par l'acteur Ronnie Rowe Jr. qu'on voit déverser la frustration accumulée sur la communauté blanche qu'il avait promis de protéger.

    Dans un renversement de situation intéressant, c'est le policier noir qui bouscule des blancs, c'est dérangeant et c'est fascinant. Alternant found footage, caméras cachées et théâtralité, le premier film de Cory Bowles, qui rappelait jeudi à Genève les faibles moyens qu'il avait à disposition, a des airs de documentaire. Tout est inventé, mais tout paraît vrai dans cette satire à portée universelle, cette fiction aussi intime qu'indignée face à la brutalité policière et au profilage racial.

    >> Voir la bande-annonce:

  • Carles Puigdemont à Genève

    Le leader catalan invité du festival

    Le leader catalan en exil Carles Puigdemont viendra à Genève dimanche 18 mars dans le cadre du Festival du film et forum international sur les droits humains (FIFDH). Il participera à un débat sur le thème de l'autodétermination au côté, notamment, de l'ex-présidente de la Confédération, Micheline Calmy-Rey.

    Dans un entretien à la RTS, Carles Puigdemont vante le modèle suisse. "Si l'Espagne était organisée comme la Suisse, les problèmes actuels de la Catalogne n'existeraient pas", estime-t-il. Dans la situation espagnole actuelle, le politicien en exil ne voit néanmoins pas d'alternative à l'indépendance.

    >> Voir son interview dans le 19h30:

    Carles Puigdemont: notre interview exclusive
    19h30 - Publié le 14 mars 2018

  • Rencontre avec Abigail Disney

    Présidente du jury documentaire

    Présidente du jury documentaire au Festival du Film et forum sur les droits humains (FIFDH), Abigail Disney est aussi la petite-nièce de Walt Disney. Activiste et philanthrope engagée, elle se bat depuis des années pour la cause des femmes dans le monde, contre les armes à feu, et contre la pauvreté. Elle revient sur son parcours et son illustre famille.

    >> A écouter, l'interview d'Abigail Disney dans "Vertigo":

    L'activiste et philanthrope Abigail Disney.
    Phillip Faraone - GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
    Vertigo - Publié le 13 mars 2018

  • Qui a le droit à l'autodétermination?

    La Catalogne et le Kosovo au centre des débats

    Le film thématique "Catalogne, l'Espagne au bord de la crise de nerfs" sera projeté dimanche 18 mars à 19h à l’Espace Pitoëff de Genève dans le cadre du FIFDH. A l’issue du long-métrage, un débat, animé par Darius Rochebin, aura lieu avec comme thème "Qui a le droit à l’autodétermination?"

    Synopsis: Les réalisateurs Sylvain Louvet, Gary Grabli et Julie Peyrard reviennent sur les origines de l’indépendantisme catalan et donne la parole aux protagonistes, indépendantistes et unionistes afin de décrypter les enjeux d’une crise majeure.

    Invité de "Réveil à 3", Nicolas Levrat, professeur de droit à l’Université de Genève, ancien directeur de l’Institut européen et du Global Studies Institute, débat sur l’actualité du fondement démocratique en Catalogne, mais aussi sur le Kosovo qui vient de fêter les 10 ans de son indépendance.

    >> A écouter l'intervention de Nicolas Levrat dans "Réveil à 3" (partie 1):

    Nicolas Levrat, professeur de droits à l’Université de Genève.
    Salvatore Di Nolf - Keystone
    Réveil à 3 - Publié le 13 mars 2018

    >> A écouter l'intervention de Nicolas Levrat dans "Réveil à 3" (partie 2):

    Nicolas Levrat, professeur de droits à l’Université de Genève.
    Martial Trezzini - KEYSTONE
    L'invité - Publié le 13 mars 2018

  • Une présidente engagée et militante

    Aïssa Maïga défend les injustices

    Présidente du FIFDH, Aïssa Maïga défend les ONG, les associations ou les mouvements qui militent pour la formation des journalistes ou la santé publique en Afrique. Elle s’est également exprimée dans le magazine "Libération" en soutien aux associations des victimes de harcèlement sexuel.

    Très engagée, l’actrice revient dans Vertigo sur l’affaire Weinstein mais aussi sur la place des Noirs dans le cinéma.

    >> A écouter l'intervention d'Aïssa Maïga dans Vertigo:

    Aïssa Maïga, présidente du jury au FIFDH.
    Fadel Senna - AFP
    Vertigo - Publié le 12 mars 2018

  • Le Temps fête ses 20 ans

    Les journalistes du quotidien se donnent en spectacle

    Pour fêter les 20 ans de leur quotidien, les journalistes du Temps se donnent en spectacle pour une représentation théâtrale unique dans le cadre du FIFDH à Genève le vendredi 16 mars 2018. Une formule audacieuse et éphémère pour raconter lʹactualité autrement sous la forme dʹun Live Magazine.

    Avec Florence Martin-Kessler, metteuse en scène et productrice de Live Magazine.

    >> A écouter la chronique dans "Six heures - Neuf heures, le samedi":

    Affiche du Festival du Film et Forum International des Droits Humains.
    DR - fifdh.org
    Six heures - Neuf heures, le samedi - Publié le 10 mars 2018

  • Interview du dessinateur BD Guy Delisle

    Chroniques dessinées de Pyongyang ou Jérusalem

    Guy Delisle est un dessinateur de bandes dessinées québécois, à l'honneur du Festival du film et forum international des droits humains (FIFDH) à Genève.

    Il est connu pour ses BD autobiographiques, dont Pyongyang et Chroniques de Jérusalem. Son interview.

    Guy Delisle.
    Olivier Roller -
    L'invité-e de Romain Clivaz - Publié le 08 mars 2018

    >> A écouter son intervention dans Vertigo pour l'exposition "Meyrin, du réel au dessin":

    Le dessinateur québécois Guy Delisle.
    Pierre Dufour - AFP
    Vertigo - Publié le 12 mars 2018

  • Le documentaire "Free Men", dans le couloir de la mort

    Un documentaire d'Anne-Frédérique Widmann sur la résilience à travers l'art

    "Au cours de sa vie, un Noir sur trois aux Etats-Unis sera confronté à la justice" déclare lʹavocat dʹun condamné à perpétuité qui vit depuis 23 ans dans une cellule pas plus grande quʹune salle de bains. Lʹexpression artistique représente lʹévasion quotidienne vitale de Kenneth Reams.

    >> A voir la bande annonce de ''Free Men'':

     

    Cʹest le documentaire poignant de la journaliste et réalisatrice Anne-Frédérique Widmann qui sera projeté le lundi 12 mars au Festival du film et forum international sur les droits humains (FIFDH) dont la seizième édition ouvrira ses portes le 9 mars 2018 à Genève. Avec Anne-Frédérique Widmann, journaliste et réalisatrice.

    >> A écouter l'interview d'Anne-Frédérique Widmann dans ''Médialogues'' :

    Anne-Frédérique Widmann, journaliste.
    Philippe Christin - RTS
    Médialogues - Publié le 03 mars 2018

  • Visite de l’exposition "Exils"

    Rithy Panh a dirigé cette expo photographique

    Lami Damachi, qui a fondé la revue "Ours avec sa sœur", visite en avant-première l’exposition "Exils" dirigée par Rithy Panh, dans le cadre de sa résidence pour le FIFDH, pour l'émission La Puce à l'oreille.

    L'exposition qui rassemble 300 photographies de l'agence Magnum autour de la thématique des migrants est à découvrir dès le 13 mars.

    Visite de l’exposition "Exils"
    La puce à l'oreille - Publié le 16 mars 2017

  • Le génocide des Rohingyas en question

    Soirée autour du sort des Rohingyas le 14 mars

    Comment mettre fin à la tragédie de cette population minoritaire qui fuit la Birmanie pour le Bangladesh voisin?En marge du FIFDH, qui organise une soirée le mercredi 14 mars sur cette question, entretien avec Barbet Schroeder, cinéaste, auteur de "Le Vénérable W.", film qui dresse un portrait du moine bouddhiste Wirathu, responsables de lʹendoctrinement et de la propagande dʹincitation à la violence contre les Rohingya, et Manon Schick, directrice générale d'Amnesty International Suisse. 

    Affiche du Festival du Film et Forum International des Droits Humains.
    DR - fifdh.org
    Versus-penser - Publié le 13 mars 2018

  • Isabelle Gattiker, directrice du FIFDH

    L'interview

    Isabelle Gattiker revient sur son parcours de vie, sur son incapacité à apercevoir les frontières, mais aussi sur la nostalgie de "la petite fille à la valise", en voyage perpétuel, de Bogota à Genève, ville devenue depuis sa patrie.    

    >> A écouter son interview:

    Isabelle Gattiker, directrice du FIFDH.
    DR
    La Matinale 5h - 6h30 - Publié le 07 mars 2018

    Dans la deuxième partie de son entretien, la directrice du FIFDH revient sur les moments forts du festival, qui se veut une sorte de miroir du monde à travers les films qui sont sélectionnés, le thème de cette année étant celui d'un mode en sursaut, en éveil.

    >> A écouter la deuxième partie de son entretien:

    Isabelle Gattiker
    DR
    La Matinale 5h - 6h30 - Publié le 07 mars 2018

  • Ai Weiwei en vedette au 16e FIFDH

    L'artiste chinois au Festival du film et forum international sur les droits humains

    Le Festival du film et forum international sur les droits humains (FIFDH) de Genève a dévoilé mardi les contours de la 16e édition de la manifestation, qui se déroulera du 9 au 18 mars.

    Le FIFDH accueillera Ai Weiwei et Alain Berset en mars à Genève

  • Retour sur la 15e édition

    L'actualité du FIFDH 2017

    La 15e édition du Festival du film international sur les droits humains (FIFDH) en textes, audios et vidéos de la RTS.

    Toute l'actualité du 15e Festival du film international sur les droits humains