L'acteur Michel Robin dans "Les petites fugues" (1979) d'Yves Yercin.

Décryptage de sept films marquants

Publié le 07 juillet 2017 - Modifié lundi à 10:35

Les succès historiques du cinéma romand

> De "La dentellière" (1977) de Claude Goretta à "Ma vie de Courgette" (2016) de Claude Barras, passage en revue de sept films qui ont marqué l’histoire du cinéma romand.

> Pour chaque oeuvre choisie, l'un de ses protagonistes évoque ses souvenirs en contrepoint d'un décryptage proposé par le directeur de la Cinémathèque suisse, Frédéric Maire.

> Une série d'été à voir tous les dimanches dans le 19h30, du 9 juillet au 20 août 2017.

  • "La dentellière" (1977)

    Un film de Claude Goretta

    Cette histoire d’amour sur fond de fossés culturel et social révèle Isabelle Huppert au côté de Yves Beneyton, et consacre la portée internationale du cinéma suisse romand dans la francophonie, dans le sillage des premiers travaux du Groupe 5. Quarante après sa sortie, il reste l’un des plus grands succès du cinéma suisse, avec près de 250'000 entrées en salle.

    Les succès du cinéma romand: « La dentellière » de Claude Goretta a révélé Isabelle Huppert
    19h30 - Publié le 09 juillet 2017

  • "Les petites fugues" (1979)

    Un film d'Yves Yersin

    Le plus grand succès de l’histoire du cinéma romand, avec plus de 400'000 entrées en Suisse. Ou l’histoire d’un valet de ferme qui découvre la liberté en s’achetant un vélomoteur. Entre vie à la ferme et escapades, Suisse traditionnelle et modernité, le charme et l’universalité du film résiste au temps, notamment grâce à la composition forte et touchante de Michel Robin qui donne la réplique à Fabienne Baraud.

    Les succès du cinéma romand: les petites fugues
    19h30 - Publié le 16 juillet 2017
     

  • "Sauve qui peut la vie" (1980)

    Un film de Jean-Luc Godard

    Le retour de l’enfant prodigue en terres helvétiques pour un regard inédit sur la Suisse romande, de Rolle à Lausanne, de la ville à la campagne avec des acteurs tels que Jacques Dutronc, Isabelle Huppert et Nathalie Baye. Godard filme aussi bien une partie de hornuss que la vie de bureau, la critique sociale se double d’un souffle lyrique, l’utopie politique se heurte au pouvoir de l’argent. Dans l’objectif de Godard, la Suisse devient miroir de l’Europe du début des années 80.

    Les succès du cinéma romand: coup de projecteur sur Jean-Luc Godard
    19h30 - Publié le 06 août 2017
     

  • "Derborence" (1985)

    Un film de Francis Reusser

    Le classique de Ramuz adapté par Reusser. Une fresque montagnarde ambitieuse par un cinéaste surtout connu pour son engagement politique. La rencontre se révèle un succès en Suisse, mais aussi en France, où ce film avec Jacques Penot et Isabelle Otero entre autres s'est vu couronner notamment par une sélection au festival de Cannes et un César du meilleur film francophone.

    Les succès du cinéma romand: "Derborence" césarisé en 1986
    19h30 - Publié le 06 août 2017
     

  • "Le génie helvétique" (2003)

    Un film de Jean-Stéphane Bron

    La politique comme un thriller. Ou mieux encore, un western. Les couloirs du Palais fédéral comme décor de duels homériques dans ce documentaire qui suit au plus près l’élaboration d’un projet de loi. Bron ménage son suspens avec un tact diabolique, tout en s’appuyant sur des politiciens qui se révèlent de merveilleux acteurs de leur propre partition.

    Les succès du cinéma romand: "Le génie helvétique"
    19h30 - Publié le 06 août 2017
     

  • "Home" (2008)

    Un film d'Ursula Meier

    Une famille dans une maison près d’une autoroute abandonnée. Le bonheur, jusqu’au jour où les voitures reviennent. Huis-clos familial, fable contemporaine, confrontation entre la nature et le bitume, "Home" impose une cinéaste subtile et visionnaire, jusque dans les choix de ces acteurs, en tête Kacey Mottet Klein, révélation qui n’a pas fini d’éblouir, qui joue aux côtés d'Isabelle Huppert et Olivier Gourmet.

    « Home » est le premier film de la réalisatrice Ursula Meier
    19h30 - Publié le 17 juillet 2017
     

  • "Ma vie de Courgette" (2016)

    Un film de Claude Barras

    Un projet ambitieux et un peu fou qui est devenu la success story du cinéma d’animation suisse et même du cinéma tout court, entre César et nominations aux Oscars. L’héritier surtout d’une tradition toute helvétique de l’animation, entre dessin animé et marionnettes en stop-motion, désormais adoubée par le grand public.

    Les succès du cinéma romand: "Ma Vie de Courgette"
    19h30 - Publié dimanche à 19:30
     

  • Crédits

    Textes: Christophe Schenk

    Sujets du 19h30: Julie Evard, Alain Christen, Claire Burgy, Isabelle Gonet, Viviane Gabriel et Chloé Steulet

    Réalisation web: Olivier Horner, Pierre-Yves Maspoli