Modifié le 24 mai 2017 à 10:29

Louis Garrel, un Godard redoutablement attachant

Louis Garrel interprète Jean-Louis Godard dans "Le Redoutable" de Michel Hazanavicius.
Le redoutable. De Michel Hazanavicius RTSculture / 1 min. / le 22 mai 2017
"Le Redoutable", de Michel Hazanavicius, était l’un des films les plus attendus de la compétition à Cannes. Après "The Artist" et "The Search", le cinéaste français fait un retour en force avec ce film inspiré de l’autobiographie de l’ex-épouse de Jean-Luc Godard, Anne Wiazemsky.

Raconter la vie de Godard, légende du cinéma, à travers un film, il fallait oser. Michel Hazanavicius l’a fait, et bien fait, malgré le fait que le film était précédé d’une très mauvaise réputation. Ceux qui avaient vu sa bande annonce avaient trouvé infâme Louis Garrel singeant Godard jusqu’au cheveu sur la langue. Ils ont jugé trop vite.

>> A voir: Le festival rend hommage à Jean-Luc Godard dans le 19h30

Cannes: le festival rend hommage au Suisse Jean-Luc Godard
19h30 - Publié le 23 mai 2017

Michel Hazanavicius renoue avec ce qu’il fait de mieux, le pastiche et la parodie. Dans "Le Redoutable", Godard est en pleine remise en question, il vient de tourner "La Chinoise", et, devenu maoïste, cherche à révolutionner son cinéma alors que le public lui réclame un nouvel "A bout de souffle". Hazanavicius s’inspire des films et des inventions formelles de Godard sans être obséquieux, et l’interprétation clownesque et distanciée de Louis Garrel passe parfaitement bien. Malgré l’outrance, il parvient sans doute à dire quelque chose de vrai sur ce mythe vivant.

Son Godard est teigneux, puéril, et profondément seul. Il est redoutablement attachant.

Raphaële Bouchet/mcc

Publié le 22 mai 2017 à 15:58 - Modifié le 24 mai 2017 à 10:29