Modifié le 25 décembre 2016 à 10:09

"Fjord du Léman", un film à la découverte des secrets du lac et de sa région

La barge qui a permis à une équipe de chercheurs de l'Université de Genève de prélever des sédiments depuis les profondeurs du Léman.
La barge qui a permis à une équipe de chercheurs de l'Université de Genève de prélever des sédiments depuis les profondeurs du Léman. [DR]
Pour son documentaire "Fjord du Léman" célébrant le lac et sa région, Philippe Boucher a suivi seul avec sa caméra une quinzaine de passionnés, dont plusieurs scientifiques, pendant deux ans.

La comparaison à la Norvège, qui a inspiré le titre du documentaire "Fjord du Léman" diffusé samedi par la RTS (à revoir ci-dessus), est venue au réalisateur Philippe Boucher alors qu'il survolait l'Arc lémanique en avion. Elle n'est toutefois pas dénuée de fondement scientifique.

"Il est certain qu'il n'y a pas d'océan qui se connecte au Léman, mais à part ça, en tout cas d'un point de vue de géologue, c'est un fjord dans la mesure où comme les fjords il a été creusé par une masse de glace très importantes pendant la glaciation", explique Stéphanie Girardclos, chercheuse à l'Université de Genève, dans le film qui montre des images inédites du fond du lac (voir sujet du 19h30 ci-dessous).

Un film carte postale

Et cette plongée dans les tréfonds lacustres, aux côtés de la scientifique et de ses collègues, est la principale force du film qui brosse un portrait sans réel fil conducteur du Léman et de ses environs, passant allégrement de l'entretien des forêts du Parc naturel du Jura vaudois à l'observation des chamois, le tout dans une célébration constante de la beauté des paysages bien connus des Romands.

Au final un film carte postale qui prend le risque de perdre son public à trop naviguer d'un sujet à l'autre, sans véritablement traiter des enjeux réels de la région qu'il souhaite pourtant inviter à protéger.

>> Voir le sujet du 19h30:

"Fjord du Léman" va être projeté pour la première fois à l’Université de Genève
19h30 - Publié le 14 septembre 2016

Juliette Galeazzi

Publié le 25 décembre 2016 à 10:09 - Modifié le 25 décembre 2016 à 10:09