Modifié le 19 septembre 2016 à 14:34

La série "Game of Thrones" rafle la mise aux 68e Emmy Awards

L'équipe de Game Of Thrones sur la scène des Emmy
L'équipe de Game Of Thrones sur la scène des Emmy L'actu en vidéo / 0 min. / le 19 septembre 2016
"Game of Thrones", dont le succès planétaire s'est confirmé saison après saison, a été sacrée meilleure série dramatique dimanche aux Emmy Awards. Elle devient la série la plus récompensée de l'histoire de la télévision.

La saga médiévo-fantastique est devenue en six saisons le programme de fiction le plus décoré des Emmys, les "Oscars de la télévision", avec au total 38 prix, battant le sitcom "Frasier".

Son succès phénoménal tient à sa narration haletante, avec des personnages centraux brusquement éliminés, des caractères complexes, du surnaturel, du sexe, et une interprétation magistrale saupoudrée d'effets spéciaux maîtrisés.

La série est aussi définie par sa violence débridée: meurtres, torture, mutilations, décapitations, suicides, empoisonnements et une brutalité sexuelle avec des scènes de viol qui ont choqué l'Amérique.

>> Lire: Qui est le vrai héros de Game of Thrones? La réponse est mathématique

Nouveau prix pour "Veep"

La satire politique "Veep", sacrée meilleure série comique comme l'an dernier, s'est aussi taillée une place au Panthéon des Emmys grâce à son interprète Julia Louis-Dreyfus.

Elle a aussi gagné pour la cinquième fois d'affilée le prix de la meilleure actrice comique grâce au rôle de la (vice-)présidente incompétente Selina Meyers.

Donald Trump cible d'attaques

A moins de deux mois de la présidentielle américaine, le ton de la soirée était marqué de références à une campagne particulièrement acrimonieuse.

Dans la séquence d'ouverture, l'animateur Jimmy Kimmel est monté dans la limousine conduite par... Jeb Bush, candidat républicain malheureux, qui a lancé "si on mène une campagne positive, les électeurs finissent pas faire le bon choix" avant d'ajouter: "c'était une blague Jimmy".

Référence au passé de vedette de l'émission "The Apprentice" de Donald Trump, Kimmel a ajouté: "Nous n'avons plus besoin de regarder la téléréalité, nous la vivons".

>> Une 68e édition très politique:

La politique et la figure de Donald Trump se sont invitées aux Emmy Awards
12h45 - Publié le 19 septembre 2016

agences/gchi

Publié le 19 septembre 2016 à 07:15 - Modifié le 19 septembre 2016 à 14:34

Les acteurs primés

Chez les acteurs, c'est Rami Malek, qui interprète un hacker dépressif dans "Mr. Robot", l'une des nouvelles séries les plus en vue à la télévision américaine, qui a été sacré meilleur acteur dramatique.

Côté comédie, les deux prix masculins sont revenus à deux acteurs interprétant des femmes... Jeffrey Tambor pour la deuxième année de suite a été récompensé pour un rôle de transsexuelle dans "Transparent", et Louie Anderson a été primé pour celui d'une mère de famille dans "Baskets"