Publié

"Les femmes du square" ou la révolte des nounous exploitées

"Les femmes du square", un film de Julien Rambaldi. [Julien PANIE - Les Films du Kiosque]
"Les Femmes du square", un film de Julien Rambaldi / Vertigo / 6 min. / le 15 novembre 2022
Comédie du réalisateur français Julien Rambaldi, "Les femmes du square" dénonce l'exploitation de ces femmes d'origine africaine qui se font embaucher comme nounous à domicile en France. Un long métrage "feel good" à voir actuellement sur les écrans romands.

"Les femmes du square" suit le parcours d'Angèle (Eye Haïdara), une jeune Ivorienne au caractère bien trempé. Elle se fait embaucher par Hélène (Léa Drucker), une femme divorcée qui vit dans les beaux quartiers parisiens, pour s'occuper d'Arthur (Vidal Arzoni), un garçon de huit ans. Angèle découvre alors un monde avec ses codes et ses injustices.

Avec l'aide d'Edouard (Ahmed Sylla), un avocat qui ne tarde pas à tomber sous son charme, elle décide de se battre pour aider ses consoeurs.

>> A voir: la bande-annonce du film "Les femmes du square" de Julien Rambaldi

Des femmes invisibilisées

Quatrième film du réalisateur français Julien Rambaldi ("Les meilleurs amis du monde"), cette comédie sociale met en lumière les conditions de travail de ces nounous africaines qui gardent les enfants des bobos parisiens.

Ayant lui-même fait appel à une nounou pour garder son fils, Julien Rambaldi a voulu montrer la réalité de ces femmes qui n'hésitent pas à laisser leurs propres enfants dans leur pays d'origine pour venir s'occuper, en France, d'autres enfants avec lesquels elles nouent des relations fortes qui dépassent parfois celles établies entre les enfants et leurs parents.

Invisibilisées, parfois exploitées et le plus souvent en situation illégale, ces femmes n'ont que peu de moyens de faire entendre leur voix et leurs droits. A voir actuellement sur les écrans romands, "Les femmes du square" reste une comédie sociale "feel good" qui joue sur les clichés, mais qui traite avec intelligence d'un sujet tout sauf léger.

Des acteurs principaux convaincants

Dans le rôle d'Angèle, on retrouve l'actrice Eye Haïdara, qui s'était fait remarquer au côté de Jean-Pierre Bacri dans "Le sens de la fête" d'Eric Toledano et Olivier Nakache en 2017. Elle livre ici aussi une très belle interprétation, en incarnant ce personnage aux allures de super-héroïne justicière, révoltée et spontanée.

L'actrice Eye Haïdara dans le rôle d'Angèle dans le film "Les femmes du square". [Julien Panié  - Les films du kiosque]L'actrice Eye Haïdara dans le rôle d'Angèle dans le film "Les femmes du square". [Julien Panié - Les films du kiosque]

A ses côtés, le jeune acteur genevois Vidal Arzoni, qui avait reçu une flopée d'éloges pour son premier film "Pearl" sorti en 2018, est lui aussi très convaincant dans le rôle d'Arthur.

Andréanne Quartier-la-Tente

"Les femmes du square", de Julien Rambaldi, à voir actuellement sur les écrans romands.

Publié