Modifié

"Petites", un premier long métrage brillant pour Julie Lerat-Gersant

Pili Groyne et Lauréna Thellier dans "Petites". [DR]
Julie Lerat-Gersant "Petites" avec Romane Bohringer, Victoire Du Bois, Pili Groyne / Vertigo / 24 min. / le 10 août 2022
Pour son premier long métrage, Julie Lerat-Gersant pousse les portes d'un centre maternel et montre le quotidien d'adolescentes enceintes ou de jeunes mamans. En compétition dans la catégorie "Cinéastes du présent", le film a déjà séduit le public et la critique à Locarno.

Entre un père absent et une mère toxique, Camille (Pili Groyne), 16 ans et enceinte, se retrouve placée dans un centre maternel par une juge. Elle se lie d'amitié avec Alison, jeune mère immature, et se débat contre lʹautorité de Nadine (Romane Bohringer), une éducatrice aussi passionnée que désillusionnée. Rester? Partir? Garder lʹenfant ou pas? Autant de décisions que la jeune fille va devoir prendre et qui vont bouleverser son destin.

En compétition au festival de Locarno dans la catégorie "Cinéastes du présent", "Petites" est le premier long métrage de Julie Lerat-Gersant. Son scénario prend racine il y a une dizaine d'années lorsque la Française, alors active dans le milieu théâtral, donne des ateliers d'écriture dans un centre maternel qui accueille des jeunes filles enceintes en Normandie.

"J'ai été complètement frappée et désarmée en rencontrant ces jeunes mères qui avaient entre 15 et 18 ans et qui présentaient un mélange détonant entre une très grande juvénilité et des responsabilités parentales. Ca m'a donné envie de placer l'écriture de ma première fiction dans ce lieu."

>> A voir, la bande-annonce de "Petites":

Proche du documentaire

Lorsque le projet devient concret, la réalisatrice passe une dizaine de semaines dans huit centres maternels avant d'écrire une première version de son scénario. Une fois le projet de film concrétisé avec ses producteurs, elle retourne sur le terrain pour confronter l'écriture de ce scénario à l'avis d'éducateurs et psychologues. "L'idée était d'éviter tout manichéisme et d'essayer d'être le plus proche possible de la réalité". Elle envisage son projet presque comme un documentaire, "dans l'écriture du moins", précise-t-elle.

Dans le film, Romane Bohringer tient le rôle de Nadine, l'éducatrice qui dirige le centre. Un personnage qui présente une sorte de synthèse de tous les professionnels que Julie Lerat-Gersant a rencontrés. Arrivée en milieu de carrière, Nadine est fatiguée par la profession. L'arrivée de Camille va venir réveiller sa vocation.

Le film "Petites" de Julie Lerat-Gersant [DR]Le film "Petites" de Julie Lerat-Gersant [DR]

Un film plein de vie

"Petites" commence avec une scène inaugurale très forte menée tambour battant grâce au montage de Mathilde Van de Moortel (César du meilleur montage en 2016 pour "Mustang").

"Lorsqu'elle arrive dans le centre maternel, Camille est projetée dans un monde d'adultes avec des responsabilités trop grandes pour ses petites épaules. Elle ne comprend rien, elle ne connaît pas les règles. On avait envie que le spectateur ait la même sensation", explique la réalisatrice. Suivant l'état d'esprit de l'héroïne, le rythme du film va ensuite petit à petit se calmer.

"Petites" a fait l'unanimité chez les critiques et le public rencontrés à la fin d'une des projections à Locarno. De bon augure pour ce film plein de vie.

>> Voir aussi le sujet du 19h30 consacré à "Petites":

"Petites", un premier long métrage brillant pour Julie Lerat-Gersant [RTS]
"Petites", un premier long métrage brillant pour Julie Lerat-Gersant / L'actu en vidéo / 2 min. / le 13 août 2022

Propos recueillis par Pierre Philippe Cadert

Adaptation web: Andréanne Quartier-la-Tente

Publié Modifié