Modifié

"Navalny", documentaire intime et captivant sur le célèbre opposant russe

Daniel Roher lors de la première du film "Navalny" à New York en avril 2022. [Rob Kim - AFP]
L'invité: Daniel Roher "Navalny" / Vertigo / 19 min. / le 19 mai 2022
Le documentaire "Navalny", du réalisateur canadien Daniel Roher, a des allures de thriller. Le film à voir sur Play RTS revient sur ces différents épisodes agités qui ont rythmé la vie du fameux opposant russe, entre son empoisonnement en 2020 et son emprisonnement en janvier 2021.

Le leader de lʹopposition russe Alexeï Navalny est suivi dans sa quête de vérité: qui lʹa empoisonné en août 2020? Tourné en Allemagne au fil de lʹhistoire et offrant à lʹenquête un accès inouï, "Navalny" est un documentaire sur le vif et une analyse de Navalny, lʹhomme. Soit le portrait dʹun leader déterminé à mener des réformes et que rien ne pourra intimider, pas même son propre empoisonnement. Dans "Navalny", la caméra de Daniel Roher révèle un homme empli d’autodérision.

Le nom de Navalny évoque le pire de la Russie actuelle, gouvernement dénué de tout scrupule et de tout souci démocratique. L'avocat quadragénaire a su en quelques années grâce à son charisme et une puissante communication en ligne se hisser au rang des plus sérieux concurrents du président russe Vladimir Poutine. Avant d'être empoisonné en 2020 puis hospitalisé à Moscou et en Allemagne. Après des mois de convalescence, entouré de sa femme et de ses deux enfants, Alexeï Navalny a choisi de retourner en Russie, où il a immédiatement été emprisonné à sa descente d'avion.

>> "Navalny: enquête sur un empoisonnement" (trailer)

Images très intimistes

Le documentaire du réalisateur canadien Daniel Roher revient sur ces différents épisodes agités qui ont rythmé la vie de l'opposant entre son empoisonnement et son emprisonnement. "Très souvent, un documentaire repose sur l'art d'être au bon endroit au bon moment. Et la manière dont ce film a commencé incarne cette idée. Je travaillais en fait sur un projet différent avec le journaliste bulgare Christo Grossef, qu'on voit dans le film sur Navalny et qui a joué un rôle majeur dans son histoire. Suite à une série de ratés, je me suis retrouvé sans film à faire en novembre 2020 quand Christo m'a contacté pour me dire qu'il avait une piste sur les coupables de l'empoisonnement de Alexeï Navalny. Et c'est là que nous avons pris contact avec Navalny pour essayer de le convaincre de l'importance historique du film", explique Daniel Roher à la RTS.

Le réalisateur a retrouvé dans un premier temps l'ennemi juré de Poutine en Allemagne durant deux mois et demi au cours de sa convalescence et en a tiré des images très intimistes. Avant d'avoir accès aussi aux archives personnelles de Navalny et d'envoyer deux caméramans dans l'avion qui l'a ramené à Moscou avant son arrestation le 17 janvier 2021.

Depuis, Alexeï Navalny, qui était certain de ne pas se faire arrêter, croupit dans une prison russe alors que le président Vladimir Poutine a envahi l’Ukraine.

Propos recueillis par Anne Laure Gannac
Adaptation web: Olivier Horner

"Navalny", de Daniel Roher. A voir sur Play RTS jusqu'au 7 octobre.

Article publié une première fois le 24 mai 2022
Publié Modifié