Modifié

"Amuse-toi bien avec tes copains": la France rend hommage à Jean-Paul Belmondo

La France fait ses adieux à Jean-Paul Belmondo. [RTS]
La France fait ses adieux à Jean-Paul Belmondo. / 19h30 / 2 min. / le 9 septembre 2021
La France a rendu jeudi un hommage national à Jean-Paul Belmondo, légende du cinéma dont le décès à 88 ans suscite une immense émotion. La cérémonie d'hommages dans la cour des Invalide a débuté par un éloge funèbre du président Macron.

"Nous aimons Belmondo parce qu'il nous ressemblait", a salué Emmanuel Macron durant cette cérémonie solennelle et populaire, évoquant "six décennies de vie française (...) six décennies de cavalcades". "Flic, voyou, toujours magnifique", a poursuivi le chef de l'Etat, en clin d'oeil à sa filmographie,

"Belmondo, c'est un peu nous en mieux", a-t-il souri, "il était de la famille", a ajouté Emmanuel Macron dans un discours empreint de tendresse pour ce "héros aux mille visages", dont les rôles "ont scandé six décennies de vie française".

"Jean-Paul Belmondo raconte nos contradictions, nos failles. On aime sa solitude, son goût du risque, l'élégance de sa joie, son style". Il a été "le visage de tous les bouleversements de nos 30 Glorieuses, sans prétention, sans jamais chercher à porter une thèse. Juste être là", a encore déclaré Emmanuel Macron, avant de conclure par un "Adieu Bébel".

>> Lire aussi: Jean-Paul Belmondo, le "magnifique" du cinéma français, est mort à 88 ans

"Je suis sûr et certain qu'il sourit"

La famille de l'acteur était présente tout comme des responsables politiques et plusieurs ministres, des sportifs et des admirateurs. Près de 1000 personnes du public ont pu assister à l'hommage, munies de leur pass sanitaire. Pour ceux Le président Macron devant le cercueil de Jean-Paul Belmondo. [AP Photo/ Michel Euler - Keystone]Le président Macron devant le cercueil de Jean-Paul Belmondo. [AP Photo/ Michel Euler - Keystone] qui n'ont pas pu entrer, des écrans géants ont été installés dans la cour des Invalides.

"Là où il est, je suis sûr et certain qu'il sourit et qu'il est pleinement heureux de cet hommage", a déclaré l'un de ses petits-fils, le comédien Victor Belmondo, 27 ans, lors d'un bref discours. "Il est un soleil éternel": "Amuse-toi bien avec tes copains qui t'ont tant manqué", a-t-il conclu.

L'ancien président François Hollande, les comédiens Jean Dujardin, Gilles Lellouche, Richard Anconina, François Cluzet, Guillaume Canet, Marion Cotillard, Nathalie Baye, Patrick Chesnais ou encore les réalisateurs Jean-Paul Rappeneau ou Costa-Gavras ont notamment assisté à la cérémonie.

Le cercueil de l'acteur a été accompagné par le son de "Chi Mai", musique d'Ennio Morricone sur la bande originale du film "Le Professionnel", jouée par l'orchestre de la Garde républicaine.

Obsèques dans l'intimité

Les portes des Invalides s'ouvriront ensuite à tous ceux qui veulent se recueillir devant le cercueil, à partir de 19h30. Un dispositif exceptionnel qui avait déjà été mis en oeuvre après le décès de Jacques Chirac en 2019, permettant à des milliers de personnes de dire adieu à l'ancien président.

Les obsèques de Jean-Paul Belmondo se dérouleront elles vendredi matin en l'église Saint-Germain-des-Prés dans l'intimité de la famille, selon les consignes de son fils, Paul Belmondo.

L'acteur laisse derrière lui un clan resté proche jusqu'à la fin. Il a eu quatre enfants de deux unions: Patricia (décédée en 1993), Florence (61 ans), Paul (58 ans) et la petite dernière, Stella (18 ans).

Le dernier de la bande

Figure de proue de la Nouvelle Vague ("A bout de souffle", "Pierrot le fou"), avant de devenir champion du box-office dans des comédies et des films d'action, Jean-Paul Belmondo a enchanté des générations de Français au fil de quelque 80 films, cinéphiles ou amateurs de cascades spectaculaires.

>> Retrouvez notre Grand format sur les rôles les plus marquants de "Bébel":

Belmondo en sept rôles variés

L'acteur avait disparu du grand écran depuis près de 15 ans, après un AVC qui lui avait laissé des séquelles, mais il était toujours aussi populaire auprès du public grâce à la rediffusion de ses films et à la presse people qui donnait régulièrement de ses nouvelles.

"Bébel" était le dernier des acteurs de la "bande du Conservatoire", des élèves frondeurs du Conservatoire des années 1950 qui ont disparu tour à tour ces quatre dernières années: Jean Rochefort, Claude Rich, Jean-Pierre Marielle, Jean-Pierre Mocky, Guy Bedos.

>> Revoir la rétrospective de la carrière de Jean-Paul Belmondo:

Jean-Paul Belmondo, itinéraire d'un homme magnifique [RTS/Getty/Upside TV]
Jean-Paul Belmondo, itinéraire d'un homme magnifique / Divertissement\Achats / 89 min. / le 6 septembre 2021

afp/kkub/boi

Publié Modifié