Modifié

Le film "Nomadland", chef-d'oeuvre multiprimé, sort sur les écrans romands

L'actrice Frances McDormand dans le film "Nomadland" de Chloé Zhao. [Photo12 via AFP]
L'actrice Frances McDormand dans le film "Nomadland" de Chloé Zhao. [Photo12 via AFP]
Lion d'Or, Oscars, Golden Globes, Bafta, le film "Nomadland" de Chloé Zhao a raflé toutes les distinctions qui comptent dans le monde du cinéma. Ce road movie qui suit des travailleurs itinérants âgés à travers l'Amérique est à voir actuellement dans les salles.

Adapté du livre de Jessica Bruder, "Nomadland" est un film unique en son genre avec une forme hybride à la croisée du road movie, du drame social et du documentaire. On y suit Fern, une Américaine de 61 ans, campée par l'excellente Frances McDormand, qui tombe dans la précarité après la mort de son mari et la perte de son emploi.

Elle prend alors la route à bord d'un vieux van et découvre la vie de nomade faite de petits boulots, que ça soit dans les parcs touristiques, les champs de betteraves ou les centres de tri Amazon.

A travers le parcours de cette femme qui traverse l'Amérique, on découvre toute une population précarisée et âgée que l'on connaît très mal. Des nomades du 21e siècle qui sont joués pour la plupart par des amateurs qui vivent réellement sur les routes.

>> A voir: la bande-annonce de "Nomadland"

Un film multiprimé attendu par les cinéphiles

Troisième film pour la jeune réalisatrice américaine d'origine chinoise Chloé Zhao, "Nomadland" a déjà récolté les récompenses les plus prestigieuses du milieu du cinéma depuis sa première projection lors de la Mostra de Venise l'automne passé.

Parmi celles-ci: un Lion d'Or, un Bafta, un Golden Globe, et un Oscar en tant que "meilleur film". Quant à la réalisatrice et à l'actrice principale, elles ont aussi touché le Graal avec plusieurs récompenses, dont un Oscar chacune.

Inutile donc de dire que la sortie dans les salles de ce film était plus qu'attendue du côté des cinéphiles, afin de découvrir enfin ce qui a tant plu. C'est désormais chose possible en Suisse romande depuis aujourd'hui.

Un chef-d'oeuvre à voir sur grand écran

L'affiche du film "Nomadland" de Chloé Zhao. [DR]L'affiche du film "Nomadland" de Chloé Zhao. [DR]Pour les deux critiques de cinéma Stéphane Gobbo et Rafael Wolf, invités sur le plateau du 12h45, aucune réserve sur un film qualifié de "chef-d'oeuvre".

Pour Stéphane Gobbo, cette réussite tient en trois points. Premièrement par ce que ces nomades révèlent des Etats-Unis et que l'on connaît assez peu. Deuxièmement, l'extraordinaire actrice Frances McDormand, qui est à l'origine du projet. "Elle a vécu plusieurs mois dans un van pour s'immerger dans le sujet et c'est elle qui est allée chercher Chloé Zhao, la troisième réussite de ce film".

Avec "Nomadland", la réalisatrice, qui travaille toujours à la frontière entre la fiction et le documentaire, a su créer des "plans cinématographiquement magnifiques" et une "justesse documentaire qui est bouleversante."

De son côté, Rafael Wolf dit s'être "pris une claque" lorsqu'il a vu "Nomadland" à Venise l'automne passé. "C'est à la fois un film tout simple qui se base sur très peu d'éléments et une quête personnelle puisque le personnage de Fern doit faire un cheminement intérieur et extérieur pour régler le deuil à la fois de son mari, de son travail et de la ville dans laquelle elle vivait et qui n'existe plus."

Et aucun doute, "Nomadland" mérite de se voir... sur grand écran. Cela donnera encore plus de relief à un pur moment de cinéma.

Andréanne Quartier-la-Tente

Publié Modifié