Publié

Nicolas Maury: "J'ai rêvé de ce film dans ma chambre d'enfant"

Rendez-vous culture: l’acteur et réalisateur français Nicolas Maury [RTS]
Rendez-vous culture: l’acteur et réalisateur français Nicolas Maury / 12h45 / 7 min. / le 10 mai 2021
Avec son premier long-métrage en tant que réalisateur, "Garçon chiffon", Nicolas Maury, connu pour le rôle d'Hervé dans la série "Dix pour cent", réalise le portrait dʹun jeune type aussi touchant quʹagaçant, un acteur dont la carrière peine à décoller.

Le cinéma français serait bien fade sans Nicolas Maury, que l'on a aimé passionnément dans "Un couteau dans le coeur" de Yann Gonzalez, dans "Jacky au royaume des filles" de Riad Sattouf, ou encore dans "Ceux qui m'aiment prendront le train" de Patrice Chéreau.

On l’aime à la folie dans le rôle d'Hervé, l’assistant d’agent attachant et exubérant dans la série "Dix pour cent". Aujourd’hui, on l'aime comme des fous dans "Garçon Chiffon", son premier long-métrage en tant que réalisateur. Un film dans lequel il joue Jérémie, un jeune comédien jaloux, mélancolique et en galère.

Garçon (pas trop) chiffon

Nicolas Maury a attendu longtemps pour réaliser ce premier film. Il voulait avoir la maturité nécessaire pour ouvrir une fenêtre sur qui il est. "Aux gens que ça intéresse", dit-il, souriant sur le plateau du 12h45. Le film n'est pas une autobiographie, mais il y a beaucoup de lui dans ce personnage de Jérémie, la trentaine, qui peine à faire décoller sa carrière de comédien.

"Ce qui est de moi, c'est la réflexion sur la jalousie, parce que je trouve que c'est un sentiment qui n'a pas beaucoup été traité au cinéma", dit-il. "C'est en aimant quelqu'un que j'ai découvert le monstre de la jalousie en moi, que j'ai soigné grâce à ce film, peut-être".

>> A voir la bande annonce du film "Garçon chiffon"

Être trop

Comme au personnage de Jérémie dans "Garçon chiffon", on a beaucoup dit à Nicolas Maury qu'il était "trop" et il porte ce côté "trop" comme une bannière. "Je suis quelqu'un de bizarrement fort. J'ai fait une force de ce côté 'freak'", rajoute-t-il.

C'est grâce aussi à la force de Hervé, le personnage qu'il incarne dans la série "Dix pour cent" que beaucoup de jeunes, garçons et filles, ont pu faire leur coming out, c'est-à-dire d'affirmer leur homosexualité. "Avec ce rôle, ça m'a plu d'être un début de langage dans les familles. 'Arrête de faire ton Hervé', c'est pour moi le début d'un dialogue", explique le jeune comédien français.

>> A lire aussi: Artmedia, l'agence du cinéma français qui a inspiré la série "Dix pour cent"

Ce rôle est d'autant plus important pour Nicolas Maury, puisqu'il n'y avait pas ce type de personnage en prime time, dans les salons, lorsqu'il était adolescent. "Dix pour cent" participe à l'émancipation des jeunes, grâce aux rôles que Camille Cottin (Andréa Martel, agent artistique qui vit en couple avec une femme) et lui incarnent dans la série. "Au début, Hervé était ma marionnette, mais aujourd'hui je crois que c'est lui le marionnettiste", estime-t-il.

Propos recueillis par Julie Evard

Adaptation web: Miruna Coca-Cozma

Publié