Publié

"Les enfants du Platzspitz" sacré film suisse de l'année par les critiques

Une scène du film "Les enfants du Platzspitz".  [Ascot Elite Entertainment Group]
"Les enfants du Platzspitz" sacré film suisse de l'année par les critiques / Le Journal horaire / 18 sec. / le 21 février 2021
"Les enfants du Platzspitz" du cinéaste fribourgeois Pierre Monnard est élu meilleur film suisse 2020, par l'association suisse des journalistes cinématographiques (ASJC). "Mare" d'Andrea Staka et "Petite soeur" de Stéphanie Chuat et Véronique Reymond complètent le podium.

La pandémie aura fait de 2020 une année extraordinairement difficile pour le cinéma. Pourtant, de nombreux nouveaux films suisses sont sortis, au total 55 longs métrages et documentaires, parmi lesquels les 170 membres de l'ASJC ont fait leur choix, peut-on lire dans un communiqué.

"Les enfants du Platzspitz" de Pierre Monnard a rassemblé près de 330'000 personnes en spectateurs dans toute la Suisse. C'est dans les salles alémaniques où il a été lancé le 16 janvier 2020 que le succès a été fulgurant (306'174). Visible dès le 19 août en Suisse romande, la version doublée en français aura rassemblé 23'321 spectateurs et le Tessin 610.

"Les enfants du Platzspitz", une production de C-Films, basé à Zurich, s'appuie sur le livre autobiographique de Michelle Halbheer. Le film suit une jeune fille à Zurich en 1995 qui s'invente un monde imaginaire pour fuir la dépendance de sa mère. Le budget était de 3,1 millions de francs.

>> A voir, la bande annonce du film "Platzspitzbaby" (en allemand):

>> Lire aussi: Au cinéma, le film de Pierre Monnard, "Platzspitzbaby", dope les entrées

"Petite soeur" au 3e rang

La deuxième place du vote pour le meilleur film suisse en 2020 revient à "Mare". Le film de la réalisatrice Andrea Staka raconte l'histoire d'une mère de famille qui vit à côté d'un aéroport sans avoir jamais pris l'avion. 

"Petite soeur" se place au troisième rang du classement des critiques de cinéma suisses. Le long métrage des réalisatrices lausannoises Stéphanie Chuat et Véronique Reymond se concentre sur Lisa, une dramaturge qui a cessé d'écrire. Elle tente de faire remonter sur scène son frère jumeau, un comédien célèbre, mais gravement malade.

Ces trois films sont nominés pour le Prix du cinéma suisse: "Petite soeur" six fois, "Les enfants du Platzspitz" cinq fois et "Mare" trois fois. Le prix de l'ASJC sera remis au réalisateur des enfants du Platzspitz, Pierre Monnard, dans le courant de l'année.

ats/boi

Publié