Publié

84 films à voir en ligne lors de la 22e édition du Black Movie

Une image tirée du film "Sister" de la Bulgare Svetla Tsotsorkova. [DR]
Le Black Movie propose une 22e édition en ligne / Le Journal horaire / 17 sec. / le 12 janvier 2021
A l'instar de nombreux rendez-vous culturels, le Black Movie, Festival international de films indépendants de Genève, est contraint de dématérialiser son édition 2021. Du 22 au 31 janvier, une sélection de 84 films issus de 48 pays sont à voir en ligne.

"Plusieurs scénarios ont été menés de front étant donné les incertitudes liées à l'ouverture des salles de cinéma", a relevé mardi devant la presse Kate Reidy, codirectrice et programmatrice de Black Movie avec Maria Watzlawick. Mais au final, le basculement vers le tout numérique s'est imposé.

Il n'était pas question pour les deux codirectrices et programmatrices de renoncer à visionner les films sélectionnés. Ces 41 longs et 43 courts-métrages ont été réalisés en 2019-2020 avant que la pandémie ne prenne toute la place. "Ils racontent d'autres aspects de la vie, aident à prendre du recul et permettent de rêver", a souligné Mme Reidy qui évoque un "cru exceptionnel".

56 premières suisses

La programmation propose une première européenne, "Red Post on Escher Street", une comédie féministe du japonais Sion Sono, et 56 premières suisses. Dans "A suivre...", la section phare du Black Movie, on retrouve le Sud-Coréen Hong Sangsoo avec "La femme qui s'est enfuie" ou encore le Taïwanais Tsai Ming-Liang, qui signe la fiction sensuelle "Days".

Au total 28 réalisatrices figurent au générique de cette 22e édition, se réjouissent les deux codirectrices. Dans la section "La femme à la caméra", "Sister" de la Bulgare Svetla Tsotsorkova est à découvrir. Ce drame familial sombre et sensible raconte l'histoire d'une adolescente menteuse qui vit avec sa mère et sa soeur.

>> A écouter: Maria Watzlawick, programmatrice du festival en interview sur Couleur 3 (1/2)

Logo Ça se passe ici [RTS]RTS
Maria Watzlawick, programmatrice du festival Black Movie (1/2) / Des plans sur la planète / 5 min. / le 8 janvier 2021

Marathon cinéphile

L'affiche du festival Black Movie 2021. [DR]L'affiche du festival Black Movie 2021. [DR]Black Movie privilégie aussi les formats originaux. ll propose cette année un marathon avec "DAU. Degeneration" des Russes Ilya Khrzhanovskiy et Ilya Permyakov, d’une durée de 6h30. Il s'agit d'une production inspirée par une expérience sociologique qui utilise des moyens cruels pour créer un homme parfait. Ce film n'est pas adapté aux moins de 18 ans.

La section du Petit Black Movie, destinée aux enfants, déploie une sélection de 34 films issus de 25 pays. Il sera question de la préservation de la nature et des animaux, de transmission et de solidarité, de la puissance salvatrice de l’imaginaire et de réfléchir aux stéréotypes de genre pour mieux les déconstruire.

En raison de l'impossibilité de recevoir des invités, Black Movie propose des capsules-vidéos contenant des entretiens avec des cinéastes.

Pour conserver le côté événementiel du festival, les séances de film sont programmées sur la plateforme de VOD à des dates fixes sur une fenêtre de quatre heures. Cinq prix seront remis à l'issue de la manifestation.

ats/aq

"Black Movie" se déroule online du 22 en 31 janvier 2021

Publié