Publié

"Devenir", le show divertissant et émouvant de Michelle Obama

L'ancienne première dame Michelle Obama dans une scène de "Becoming". [Netflix via AP/Keystone ]
La chronique culturelle - Le documentaire "becoming" sur Michelle Obama / La Matinale / 3 min. / le 15 mai 2020
Le documentaire "Devenir" (en anglais "Becoming") suit l'ex-première dame Michelle Obama dans la tournée promotionnelle de son autobiographie à travers les Etats-Unis. Et dresse le portrait d'une femme qui maîtrise à merveille l'art du "storytelling".

En plus de suivre les traces de l'ex-First Lady en pleine tournée de promotion à travers tous les Etats-Unis, "Becoming", le documentaire signé Nadia Hallgreen varie les points de vue: le grand frère de Michelle Obama, sa mère, son mari, ses filles, sa conseillère et meilleure amie, ou encore sa styliste et son agent de sécurité.

Mais finalement, on n'y apprend rien que l'on sache déjà. Michelle Obama, née Robinson dans le sud de Chicago d’un père ouvrier et d’une mère secrétaire, brillante élève passée par Princeton et Harvard, avocate tombée amoureuse de son stagiaire Barack, est une femme intelligente dotée d’un sens de la répartie et de l’humour ravageurs.

Forte et chaleureuse, à l’écoute de chaque histoire de vie confiée par les fans qui se succèdent à sa table de dédicace, essentiellement des femmes afro-américaines qui pleurent, tremblent ou poussent des petits cris nerveux en s’approchant. Michelle Obama est pour elles un symbole, et pour tous plus que jamais une star. C’est cela que nous montre ce documentaire.

>> A voir, la bande-annonce du documentaire:

Inégalable pour se raconter

"Becoming" est-il un film promotionnel? On peut affirmer en tout cas que la réalisatrice n’est pas la pire ennemie de Michelle Obama. Ou alors elle a cédé au charme de celle à laquelle son Barack de mari dit: "You’re a great storyteller". Michelle est inégalable pour se raconter et à travers elle, raconter un peu de l’Amérique: "Je suis l’ex-Première dame noire des Etats-Unis et une descendante d’esclaves", clame-t-elle.

Et maintenant, que veut-elle? C'est la question que l'on se pose en visionnant le documentaire. Vendre son livre? Déjà fait. Plus de dix millions d’exemplaires vendus, un record historique pour une autobiographie. Confirmer sa présence sur Netflix? C'est probable. Rappelons que le couple Obama a signé un contrat avec la plateforme en 2018 en tant que producteurs. Leur premier documentaire, "American Factory", a été couronné d’un Oscar.

Michelle Obama en pleine dédicace dans le documentaire "Becoming". [Netflix]Michelle Obama en pleine dédicace dans le documentaire "Becoming". [Netflix]

Future (vice)-présidente?

Et la deuxième question que tout le monde se pose, en voyant le film et après la tournée promotionnelle de son livre: prépare-t-elle son entrée en politique? Joe Biden est prêt à en faire sa vice-présidente. Sauf qu’elle répète que non, la politique ne l’attire pas. Elle préfère aller à la rencontre des jeunes des quartiers défavorisés, en leur disant: "Crois en toi, you are special!" Face à cette reine de l’"empowerment", même Stephen Colbert, journaliste connu pour son humour acerbe, fond sur sa chaise comme un chamallow exposé aux braises: cela fait du bien d’entendre parler d’espoir, dit-il les yeux mouillés.

Et c'est vrai que cela fait du bien, surtout en ce moment aux Etats-Unis, de voir quelqu’un qui maîtrise les mots, l’humour, l’émotion, le storytelling. Mais force est de constater que cela ne suffit pas pour faire un bon documentaire. Alors, éradiquer la misère et la haine en Amérique... l’Histoire, hélas, nous dit qu’il en faut un peu plus.

Anne-Laure Gannac/mh

Nadia Hallgreen, "Becoming" ("Devenir"), à voir sur Netflix.

Publié