Modifié

Pour son édition 2020, le Festival de Cannes aura une "nouvelle forme"

L'équipe du film d'ouverture de Cannes "Dead don't die" de Jim Jarmusch. [AFP]
Le Festival de Cannes envisage de nouvelles formes pour 2020 / Le Journal de 22h30 / 33 sec. / le 14 avril 2020
Pas de Croisette, ni de starlettes a priori pour le 73e festival de Cannes qui ne renonce pas pour autant à son édition 2020 en réfléchissant à de nouvelles "formes" pour exister, sur fond de crise sanitaire.

Ce lundi 13 mars, l’allocution d’Emmanuel Macron a balayé les espoirs d'un report du Festival de Cannes qui aurait dû être présidé cette année par le réalisateur afro-américain Spike Lee. Alors que dans un premier temps, l’organisation avait pensé le repousser à la fin du mois de juin ou début juillet, il n’est aujourd’hui plus possible d’envisager la tenue de l'événement à cette date, l'interdiction de tout rassemblement culturel étant maintenue en France jusqu'à la mi-juillet, au moins.

"Il apparaît désormais difficile de penser que le Festival de Cannes puisse être organisé cette année sous sa forme initiale", ont admis ses organisateurs mardi après-midi.

"Néanmoins, nous avons commencé hier (lundi) soir de nombreuses consultations dans le milieu professionnel en France et à l'étranger. Elles s'accordent sur le fait que le Festival (...) doit continuer à étudier l'ensemble des éventualités permettant d'accompagner l'année cinéma en faisant exister les films de Cannes 2020 d'une manière ou d'une autre", ont-ils ajouté.

Une vitrine essentielle pour les films

Programmé chaque année au mois de mai, le festival, couplé au Marché du film, attire 40'000 professionnels et environ 200'000 spectateurs.

"Les films réalisés dans l'optique d'aller à Cannes, car beaucoup se font et se calent sur le calendrier du festival, ont besoin d'une caisse de résonance", expliquait encore récemment à l'AFP Richard Patry, le président des exploitants de salles en France.

La tenue, "d'une façon ou d'une autre", du festival "serait une forme de coup de projecteur sur le redémarrage de la planète cinéma", soulignait alors ce membre du conseil d'administration cannois, alors que les salles de cinéma, en France comme aux Etats-Unis, restent fermées.

De nombreux films, attendus au printemps, ont ainsi repoussé leur date de sortie comme le prochain James Bond et d'autres superproductions comme "Top Gun 2", "Mulan" ou "Wonder Woman 1984".

Cannes est une vitrine essentielle pour les films français comme étrangers ainsi qu'une plateforme à récompenses.

Pas d'édition numérique pour Cannes?

Alors que le festival d'animation d'Annecy prépare une édition numérique et va dévoiler mercredi sa sélection officielle, Cannes s'opposait encore il y a peu à cette stratégie.

"Pour Cannes, son âme, son histoire, son impact, c'est un modèle qui ne pourrait pas marcher", tranchait Thierry Frémaux, son délégué général, dans un récent entretien à Variety.

"Voir des films de Wes Anderson ou de Paul Verhoeven sur un ordinateur? Découvrir "Top Gun 2" ou le prochain Pixar, ailleurs que dans une salle? La sortie de ces films a été repoussée pour qu'ils puissent précisément être vus sur grand écran", selon le patron de la Croisette.

Un sentiment partagé par Alberto Barbera, à la tête de la Mostra de Venise, festival concurrent qui se tient chaque année à la rentrée. "Nous continuons à travailler exactement comme les années précédentes".

afp/aq

Publié Modifié

Annulation des sections parallèles

Suite à la déclaration du président 'Emmanuel Macron interdisant tout festival jusqu'à la mi-juillet, la Quinzaine des Réalisateurs, une des sections les plus prestigieuses du Festival de Cannes, ainsi que la Semaine de la Critique et l'ACID, ont décidé d'annuler leurs éditions cannoises 2020. Cependant, pour soutenir l'ensemble du secteur, très affecté par la situation actuelle, chaque section, en concertation avec le Festival, étudie la meilleure façon de continuer à accompagner les films soumis à leur édition 2020.
mcm