Publié le 08 avril 2020 à 08:48

Le respect de la nature au centre du cinéma de Hayao Miyazaki

L'affiche du film "Ponyo sur la falaise" de Hayao Miyazaki.
Le cinéma de Hayao Miyazaki et le respect de la nature Vertigo / 6 min. / le 02 avril 2020
Depuis le 1er avril, le géant du streaming Netflix offre presque toute l'oeuvre du génie du cinéma et de l'animation japonais, Hayao Miyazaki. Des films qui nous rappellent nos liens inextricables avec la nature.

"Mon voisin Totoro", "Princesse Mononoké", "Le Voyage de Chihiro" ou encore le magnifique "Ponyo sur la falaise", voici quelques-uns des chefs-d'oeuvre signés Hayao Miyazaki désormais disponibles sur la plateforme du géant américain du streaming Netflix.

Considéré aujourd'hui comme un demi-dieu au Japon, c'est en 1978 qu'Hayao Miyazaki réalise sa première série TV en tant que réalisateur. Intitulée "Conan, le fils du futur", elle aborde déjà la question environnementale qui sera aussi au centre de "Nausicaä de la vallée du vent", son premier vrai long métrage sorti en 1984. Une fable qui se déroule dans un monde post-apocalyptique où la survie de l'humanité est menacée par des spores toxiques...

L'urgence de rétablir un équilibre entre l'homme et la nature

En 1985, le réalisateur crée avec Isao Takahata le studio d'animation Ghibli qui lui permet de réaliser des films d'animation à la hauteur de ses ambitions. Les oeuvres sorties du studio Ghibli récolteront d'ailleurs de nombreuses distinctions dont un Oscar du meilleur film en 2003 pour "Le Voyage de Chihiro".

Mais le succès n'y change rien. L'urgence de rétablir un équilibre entre l'homme et la nature sont et restent au coeur des préoccupations du cinéaste japonais. En cette période de crise sanitaire et climatique, la mise à disposition du catalogue du studio Ghibli ne pouvait donc pas mieux tomber.

"Ponyo sur la falaise"

Sorti en 2008, "Ponyo sur la falaise" en est un exemple parfait. Cette fable écologique et optimiste raconte l'histoire d'un petit poisson qui défie les éléments et se transforme en petite fille pour rencontrer l'amour.

Interrogé par la RTS, Olivier Fallaix, spécialiste du cinéma d'animation japonais explique que ce film est une sorte de "Petite sirène" revue et corrigée par Miyazaki. "C'est un film qui nous fait découvrir la nature. Il montre tout ce que la mer peut apporter, ce qu'elle peut faire pour l'homme, mais aussi contre lui".

>> A voir: un sujet du 19h30 au moment de la sortie de "Ponyo sur la falaise" en Suisse

"Ponyo sur la falaise", film d'animation de Hayao Miyazaki, émerveille la critique
19h30 - Publié le 07 avril 2009

La capacité d'émerveillement

Parmi les autres thématiques présentes dans la filmographie de Hayao Miyazaki à souligner en ces moments d'incertitudes, il y a aussi cette capacité d'émerveillement présente chez les héroïnes (la plupart des personnages principaux des films de Miyazaki sont des jeunes filles) qui peuvent voir l'invisible et déceler la poésie en toutes choses.

Sans nous donner de leçon, Miyazaki nous rappelle que l'homme est tout petit par rapport à la nature et qu'à la fin c'est quand même elle qui aura le dernier mot.

Olivier Fallaix, spécialiste du cinéma d'animation japonais

Comme le dit Olivier Fallaix, c'est cet élément en particulier qui a fait le succès des films de Miyazaki. "Il touche un public universel. Il a la capacité d'aborder des sujets universels de manière ludique et poétique tout en ayant en toile de fond de vraies réflexions sur le rapport de l'homme avec la planète qu'il habite".

Sujet radio: Linn Levy

Adaptation web: Andréanne Quartier-la-Tente

Publié le 08 avril 2020 à 08:48

"10 ans avec Hayao Miyazaki"

En juillet dernier, la chaîne japonaise NHK diffusait un documentaire sur la vie et l'oeuvre de Hayao Miyazaki. Disponible désormais en libre accès sur la plateforme de VOD de la chaîne, "10 ans avec Hayao Miyazaki " propose, en un peu plus de trois heures et avec des sous-titres en français, un regard exclusif sur le processus de création du légendaire réalisateur japonais.