Publié le 23 mars 2020 à 08:07

"You Will Die at 20", la sortie cinéma qui résiste aux déprogrammations

Une image du film "You will Die At 20".
Hot Shots Pony Express / 13 min. / le 18 mars 2020
Les cinémas sont fermés partout sur le territoire suisse jusqu'au 30 avril et la plupart des sorties sont reportées à début mai. Pourtant, un film, "You Will Die at 20" de Amjad Abu Alala, a résisté à toutes les déprogrammations.

La plupart des sorties cinéma sont reportées à début mai par les distributeurs les plus optimistes. Les plus pessimistes reportent leurs films au mois novembre. Entre les deux, les modérés vont juste laisser passer le printemps, puis l'été, et attendre le 28 août pour sortir leurs films au cinéma. Dans la masse de tous ces reports, une surprise: une sortie cinéma, prévue initialement au 1er avril, a été avancée au 20 mars.

Il s'agit du film "You Will Die at 20" de Amjad Abu Alala. Ce devait être un des films de la compétition du Festival international du film de Fribourg, le FIFF, distribué par Trigon Film. Et eux, Trigon, ont décidé de s'en remettre à la vidéo à la demande (VOD) pour diffuser le film et faire en sorte qu'il rencontre un public. Leur film est donc bien sorti le 20 mars, sur le site filmingo.

>> A voir, la bande-annonce du film:

 

"You Will Die at 20" est le premier long métrage du réalisateur soudanais. Un film récompensé dans les festivals, notamment à la Mostra de Venise l'an dernier avec le prix du meilleur premier film. Autre particularité, c'est le premier film soudanais depuis quarante ans! Le pays a en effet été traversé par une histoire chaotique et très violente. Dictature, coup d'état militaire, répression de manifestations d'ouvriers dans le sang.

Croyances archaïques et découverte du monde

Le film de Amjad Abu Alala raconte une drôle d'histoire. L'action se situe dans la province d'Aljazira, de nos jours. Enfin, elle commence il y a vingt ans plus précisément. Muzamil vient de naître. Ses parents apportent leur bébé au cheikh du village pour qu'il soit béni. Mais la cérémonie est interrompue. Un chaman lui promet la mort à l'âge de 20 ans. L'Imam décrète que c'est Dieu qui a parlé. Muzamil mourra à 20 ans, c'est la prophétie. Le père de l'enfant prend peur et fuit le domicile familial. Les années passent et le père brille par son absence.

Muzamil grandit. Il devient la bête noire des enfants de son âge dans le village. Il trouve la paix intérieure dans l'apprentissage du Coran, puis des mathématiques par l'intermédiaire d'un vieil Anglais qui lui ouvre les yeux sur le monde. Ce dernier a beaucoup voyagé et a ramené des kilomètres de films Super 8 qu'il montre à Muzamil. Une manière d'apprendre qu'au-delà de son village, tout un monde existe et mérite d'être exploré. Tout cela lui donne la force de réagir contre des croyances d'un autre âge.

Un film bouleversant sur le rapport mère-fils

Sakina, la mère de Muzamil fait tout pour protéger son enfant, tout en étant persuadée qu'il va mourir à 20 ans. Lui aussi doit vivre avec ce fardeau. Et quand le père revient, c'est tout le rapport père-fils, fissuré à jamais, qui apparaît alors.

Une image du film "You will Die At 20".
Une image du film "You will Die At 20". [Trigon Film]

La facture même du film est sublime. Alors évidemment, parler de qualités esthétiques d'un film quand on le regarde sur un petit écran d'ordinateur n'est pas idéal, mais on se rend tout de même bien compte du travail de Amjad Abu Alala. La photographie est somptueuse, avec des extérieurs en éclairage naturel ou des intérieurs en clair obscurs. A ces qualités picturales s'ajoutent un sens de la direction d'acteurs, pour la plupart non professionnels, et une mise en scène maîtrisée. A voir sans hésiter donc.

Sujet radio: Philippe Congiusti

Adaptation web: Lara Donnet

Publié le 23 mars 2020 à 08:07

Des alternatives à Netflix

Sur filmingo, on retrouve le catalogue de Trigon Film, mais aussi celui d'autres distributeurs suisses comme Look Now, Filmcoopi, Sister Distribution et cineworx. C'est un accès à plus de 500 longs métrages, du cinéma d'auteur mondial, des films de qualité. Le site propose de louer des films à la séance ou, nettement plus avantageux, de s'abonner pour 9 francs par mois. L'abonnement donne accès aux 500 films et la possibilité de résilier ton abonnement à tout moment.

Filmingo est une alternative idéale à Netflix ou Amazone Prime - ou dès le 24 mars sur Disney+. Une autre alternative: Open Culture, un site de streaming de film totalement gratuit. Curieux de voir qu'il faut attendre une pandémie pour constater qu'il est possible de mettre à disposition gratuitement des films, sur internet. Sur Open Culture, y a plus de 1'000 films en streaming gratuits, des courts comme des longs, en version originale sans sous-titres.