Modifié

Interdit de quitter l'Iran, Mohammad Rasoulof remporte l'Ours d'or

L'équipe du film a reçu le prix en lieu et place du réalisateur, interdit de sortie d'Iran. [Michael Sohn - AP Photo/Keystone]
Interdit de sortie du territoire, l'Iranien Mohammad Rasoulof reçoit l'Ours d'or. / Le Journal horaire / 33 sec. / le 29 février 2020
Le film "There is No Evil" de l'Iranien Mohammad Rasoulof a remporté samedi l'Ours d'or à Berlin, au terme d'une 70e édition politique et engagée qui a également récompensé un film sur l'avortement.

Le lauréat était notamment absent de la cérémonie en raison d'une interdiction de quitter son pays. L'équipe du film a reçu une ovation de la part du public de la cérémonie clôture.

"There is No Evil" porte sur le sujet tabou de la peine de mort, du point de vue des familles qui y sont confrontées mais également des bourreaux. Rasoulof étant également interdit de tourner, il a fallu user de subterfuges pour réaliser le film.

Paula Beer meilleure actrice

Le grand prix du jury a été remis au film "Never rarely sometimes always" d'Eliza Hittma. Le long-métrage porte sur le parcours du combattant d'une mineure pour avorter aux Etats-Unis.

Enfin, l'acteur italien Elio Germano et l'actrice allemande Paula Beer ont été récompensés samedi soir à la Berlinale, pour leurs rôles respectifs dans "Hidden away", portrait d'un peintre italien marginal et "Undine", fable aquatique et amoureuse.

ats/cv

Publié Modifié