Modifié le 11 décembre 2019 à 15:41

"Push", le film qui rappelle que le droit au logement est partout menacé

Le documentaire "Push" porte sur le droit au logement.
La chronique culturelle - Le documentaire "Push" qui porte sur le droit au logement sort en salle La Matinale / 2 min. / le 06 décembre 2019
Le documentaire "Push" réalisé par le journaliste suédois Fredrik Gertten est sorti la semaine passée. Le film aborde la question du droit au logement. L'occasion de rappeler que depuis 2005 les loyers en Suisse ont grimpé de plus de 15%.

Le droit au logement est un droit universel. "Push", le film signé du journaliste et réalisateur suédois Fredrik Gertten, révèle que ce droit est partout menacé, voire piétiné, par une hausse des loyers à laquelle à peu près aucun pays n'échappe. Avec ce documentaire, le journaliste examine pourquoi nous ne pouvons plus nous permettre de vivre dans nos propres villes.

Le documentaire suit le parcours de Leilha Farha, rapporteuse spéciale des Nations Unies sur le logement convenable, à Valparaiso, Londres, New York, Hong Kong, Amsterdam, Sydney, Stockholm. Partout, elle rencontre des gens contraints de quitter leur logement ou peinant à y rester, sous la pression des hausses de loyers. Elle rencontre aussi des experts: l'économiste et prix Nobel Joseph Stiglitz, la sociologue Saskia Sassen, et Roberto Saviano le journaliste sous surveillance policière depuis son livre "Gomorrha" sur la mafia.

"Push" expose une situation très claire: le logement est une marchandise de choix pour les grands investisseurs. Un objet de spéculation dont il s'agit de tirer toujours plus de bénéfices en en faisant croître les prix. Si les habitants peuvent suivre, tant mieux pour eux, sinon, rien de grave, au contraire: l'investisseur préfère un immeuble vide, car sa valeur continuera de croître grâce à sa complète transformation qui entraîne une gentrification du quartier. C'est le genre d'aberration que connaît bien le cœur de Londres notamment.

>> A voir, la bande annonce du film:

 

Montrer l'absurdité du système

Le documentaire "Push" montre l'absurdité d'un système qui flirte de près avec la corruption et qui prive les habitants de leurs villes d'un droit fondamental. Il dévoile aussi, par exemple, Leila Farha de retour à l'ONU s'exprimant émue devant une poignée d'auditeurs bien plus occupés à s'acheter une nouvelle montre en ligne que de prendre en considération la situation.

"Push" dévoile un nouveau type de propriétaires, des villes de moins en moins vivables, et une crise qui nous affecte tous. "Je crois qu'il existe une vraie différence entre le logement en tant que produit et l'argent en tant que produit. L'argent n'est pas un droit humain. Le logement si", dit Leilha Farha dans la bande annonce du documentaire.

Le film n'évoque pas la Suisse. En revanche, le dossier de presse qui l'accompagne rappelle quelques chiffres officiels: depuis 2005, les loyers en Suisse ont grimpé de plus de 15%, le coût de la vie de seulement 5%, et cette tendance se confirme chaque année. La sortie du film est d'ailleurs soutenue par l'association suisse des locataires, l'ASLOCA, à laquelle on doit l'initiative pour des revenus abordables, qui sera en votation en février prochain. "Push" peut donc s'envisager comme une source d'information avant votation, mais c'est surtout un film bien réalisé et très marquant.

Sujet radio: Anne-Laure Gannac

Adaptation web: Lara Donnet

Publié le 11 décembre 2019 à 15:40 - Modifié le 11 décembre 2019 à 15:41