Modifié le 09 septembre 2019 à 09:34

Le Tourne-Films Festival s'offre sa première édition à Lausanne

Le Tourne-Films Festival.
Vincent Bossel et Noé Maggetti du TFFL, le Tourne-Films Festival Pony Express / 17 min. / le 03 septembre 2019
A Lausanne, le Tourne-Films Festival a décidé de mélanger musique et cinéma de jeudi à dimanche. Les deux arts sont célébrés via projections, concerts et conférences. Le thème de cette première édition gratuite est la comédie musicale.

Avec une ouverture de festival assurée par "Les Parapluies de Cherbourg" de Jacques Demy et une clôture par "La La Land" de Damien Chazelle, la première édition de Tourne-Films (TFFL) affiche déjà un fil conducteur et donc une certaine cohérence. D'autant que les parapluies parsèment la communication visuelle du festival et que le film du Français a inspiré fortement celui du réalisateur franco-américain. A cette rétrospective dansante et chantante qui incarne le mariage parfait entre les deux genres s'ajoutent aussi des concerts, des conférences et une sélection officielle originale de courts-métrages et de clips vidéo.

Les clips vidéo à l'honneur aussi

Vincent Bossel et Noé Maggetti, les deux directeurs artistiques du festival, ont décidé de tisser des liens entre leur passion respective dans un rendez-vous qui se veut à la fois pointu et grand public. Les deux jeunes Vaudois ont décliné cette relation dans leur programmation qui accueille tant un concert electro-jazz du pianiste Adriano Koch que "Cry Baby" de John Waters, les partitions du fameux compositeur Nino Rota reprises par le tandem violon et piano Von Burg-Baghdassarian ou une conférence de Laurent Darbellay intitulée "Les pouvoirs du rêve dans les comédies musicales de Vincente Minnelli ou celle d'Alain Boillat "Dans les coulisses de la voix enregistrée".

Le tandem artistique du festival lausannois indique notamment à la RTS être particulièrement fier de mettre en évidence les clips vidéo: "le clip a une véritable importance dans l'histoire du cinéma. Il a souvent été un laboratoire d'innovation pour des réalisateurs et réalisatrices. Et souvent le premier pas vers certaines techniques d'animation, de montage, de caméra dès les années 60".

Propos recueillis par Ellen Ichters

Adaptation web: Olivier Horner

Tourne-Films Festival, Prilly et Lausanne, du 5 au 8 septembre 2019.

Publié le 05 septembre 2019 à 12:00 - Modifié le 09 septembre 2019 à 09:34