Le Festival de Locarno aura lieu du 7 au 17 août.

Festival de Locarno

Publié samedi à 16:00 - Modifié hier à 09:57

Léopard d'or et prix de la meilleure actrice pour "Vitalina Varela" de Pedro Costa

> "Vitalina Varela" du réalisateur portugais Pedro Costa a reçu le Léopard d'or samedi au 72e Festival de Locarno. L'actrice Vitalina Varela reçoit le prix d'interprétation féminine, alors que Regis Myrupu est récompensé par le prix d'interprétation masculine pour "A Febre".

> Cette 72e édition, qui a réuni 157'500 spectateurs, était dédiée à Freddy Buache, le co-fondateur de la Cinémathèque suisse, disparu en mai 2019.

> Un total de 21 coproductions de la SSR ont été présentées dans différentes catégories du festival du 7 au 17 août, parmi lesquelles une coproduction de la RTS "O fim do mundo", de Basil Da Cunha présenté en compétition internationale.

> Mathieu Amalric, Jeanne Balibar, Emmanuelle Béart, Ramzy Bedia, Fulvio Bernasconi, Catherine Breillat, Pierre Deladonchamps ou Joseph Gordon-Levitt se sont notamment rendus sur la Piazza Grande pour assister au festival, le premier sous la direction de Lili Hinstin.

Un dossier réalisé par RTSCulture.

  • Le Léopard d'or pour "Vitalina Varela"

    Un film doublement récompensé

    "Vitalina Varela" du réalisateur portugais Pedro Costa a reçu le Léopard d'or samedi au 72e Festival de Locarno. L'actrice Vitalina Varela reçoit aussi le prix d'interprétation féminine.

    Ce long-métrage, l'un des favoris de l'édition, raconte l'histoire d'une Cap-Verdienne restée dans son archipel tandis que son mari était parti chercher du travail en Europe. Elle vit 25 années seule, avant de se retrouver, à 55 ans, à Lisbonne, dans la maison délabrée construite par feu son époux et qui est désormais la sienne. Le drame, lent, a été tourné presque exclusivement dans l'obscurité.

    >> Les précisions du 12h30:

    "Vitalina Varela" du réalisateur portugais Pedro Costa a reçu le Léopard d'or samedi au 72e Festival de Locarno. L'actrice Vitalina Varela reçoit aussi le prix de la meilleure actrice.
    Urs Flueeler - Keystone
    Le 12h30 - Publié dimanche à 12:31

    Pedro Costa n'est pas un inconnu à Locarno. Le cinéaste a remporté en 2014 un Léopard d'argent dans la catégorie meilleure mise en scène pour "Cavalo Dinheiro".

    >> La bande annonce de "Vitalina Varela":

    Prix spécial du jury à "Pa-go"

    Le jury international présidé par la cinéaste française Catherine Breillat a décerné son prix spécial à "Pa-go" du réalisateur sud-coréen Jung-bum Park.

    Le Français Damien Manivel remporte le prix de la mise en scène pour "Les enfants d'Isadora", tandis que le prix d'interprétation masculine est remis à Regis Myrupu dans "A Febre" (La fièvre).

    Une mention spéciale est décernée pour "Hiruk-Pikuk si al-kisah", du réalisateur indonésien Yosep Anggi Noen, et pour "Maternal" de l'Italienne Maura Delpero.

    La seule production suisse qui participait au concours international, "O Fim do Mundo" (La fin du monde) du réalisateur romand Basil Da Cunha, n'a rien gagné.

    >> Voir aussi: le palmarès du 72e Festival de Locarno

  • Les organisateurs très satisfaits

    157'500 spectateurs

    Cette 72e édition a attiré 157'500 spectateurs, soit 1,2% de plus qu'en 2018, dépassant ainsi les attentes des organisateurs, a indiqué le festival dans un communiqué. "Je me sens très heureuse et satisfaite de ma première édition", s'est réjouie la directrice Lili Hinstin, qui a succédé à Carlo Chatrian.

    Dans le détail, le festival a dénombré 59'500 spectateurs sur la Piazza Grande et 98'000 dans les salles.

    >> Le bilan de Lili Hinstin dans Forum:

    Lili Hinstin, la nouvelle directrice artistique du Festival de Locarno.
    Film Festival Locarno
    Forum - Publié samedi à 18:00

  • Sur les traces de...

    Une journée en images avec une personnalité du Festival

    Basil Da Cunha

    Au Festival de Locarno, le réalisateur Basil Da Cunha présente l'unique film suisse à concourir dans la catégorie "Compétition internationale", "O Fim Do Mundo" ("La Fin d'un monde").

    RTS Culture a suivi le Morgien d'origine à Locarno le jour de la première projection mondiale de son film. Chronique en images d'une journée haute en couleurs et riche en émotions.

    >> A voir, la galerie photo (à consulter sur desktop pour lire les légendes au complet):

    Lucius Barre

    Accueillir tous les jours sur le tapis rouge de Locarno les dizaines de personnes qui constituent les délégations des films, les stars et les moins stars, lancer à chacun un petit mot d'encouragement? C'est le travail de Lucius Barre.

    Fort de ses dizaines d'années d'expérience aux festivals de cinéma de New York, Rotterdam, Berlin et Cannes notamment, cet Américain est doté de nerfs à toute épreuve et d'une excellente mémoire. Des qualités indispensables pour sa fonction, qu'il exerce à Locarno depuis 10 ans. Matin et soir, Lucius gère le ballet des photographes dans une fascinante chorégraphie bien rodée.

    RTS Culture a suivi le temps d'une journée ce géant à la bonne humeur communicative.

    >> A voir, la galerie photo (à consulter sur desktop pour lire les légendes au complet):

    Raphaël Brunschwig

    Durant toute l'année, Raphaël Brunschwig est responsable de l’organisation et de la structure du Festival de Locarno. Il est notamment en charge des finances, des partenariats, du marketing, du sponsoring, de l’infrastructure, de la billetterie ou encore des ressources humaines.

    Mais durant le Festival, ses tâches changent du tout au tout. Son travail consiste alors principalement à représenter le Festival, partout et en tout temps. D'un apéritif à un autre, RTS Culture l'a suivi le temps d'une journée.

    >> A voir, la galerie photo (à consulter sur desktop pour lire les légendes au complet):

    Lili Hinstin

    Pour la deuxième fois de son histoire, le Festival de Locarno est dirigé par une femme, Lili Hinstin (la première était l'Italienne Irene Bignardi de 2001 à 2005), diplômée en langues, littérature et civilisation étrangères et ex-directrice d'Entrevues Belfort - Festival International du film depuis 2013.

    Le jour de l'ouverture du festival, RTS Culture s'est glissé dans les bottes (de pluie) de Lili Hinstin, qui signe sa première édition en tant que directrice artistique.

    Reportage en images d'une première journée passée aux quatre coins de la ville.

    >> A voir, la galerie photo (à consulter sur desktop pour lire les légendes au complet): 

  • Le cinéma suisse entre dans la danse

    "O Fim do Mundo" de Basil Da Cunha

    "O Fim do Mundo" de Basil Da Cunha

    Après huit ans passés en maison de correction, Spira revient à Reboleira, un bidonville en cours de destruction dans la banlieue de Lisbonne. Tandis qu'il retrouve ses amis et sa famille, Kikas un vieux trafiquant du quartier lui fait comprendre qu'il n'est pas le bienvenu.

    Le film est en compétition dans la catégorie "Concours international".

    >> A écouter, l'interview du réalisateur dans Vertigo:

    Le réalisateur Basil Da Cunha au 72e Festival du Film de Locarno.
    Urs Flueeler) - Keystone
    Vertigo - Publié mercredi à 17:12

    "L'île aux oiseaux" de Maya Kosa et Sergio Da Costa

    Après une longue période d'isolement, Antonin, un jeune homme à la fatigue persistante, redécouvre le monde dans un centre de soins pour les oiseaux sauvages. Dans ce décor étrange, bercé par le vacarme des avions, on sauve aussi bien les oiseaux blessés que les âmes en peine.

    "L'île aux oiseaux" est en compétition dans la catégorie "cinéastes du présent".

    >> A écouter, l'interview des deux réalisateurs dans Vertigo:

    Les réalisateurs Sergio Da Costa et Maya Kosa.
    Marco Abram - Locarno Film Festival
    Vertigo - Publié le 13 août 2019

    >> Le sujet du 19h30 consacré à ce film:

    La parité entre hommes et femmes est de plus en plus présente au Festival de Locarno
    19h30 - Publié samedi à 19:30

    >> Lire aussi: Basil Da Cunha: "Mon cinéma s'entremêle avec la vie"

  • Maradona à l'honneur

    Une plongée dans la vie de l'étoile du foot

    La légende Maradona a fait vibrer les 8000 spectateurs de la Piazza Grande avec la projection du documentaire signé Asif Kapadia, qui offre une plongée dans la vie incroyable de cette étoile du football d'origine argentine.

    Une fois sur le terrain, Diego Maradona oubliait tout. Le quotidien, la pression, les attentes du public, plus rien n'existait en dehors de la rage de vaincre.

    >> Le sujet de La Matinale:

    Diego Maradona, image du film éponyme.
    Mars Films
    La Matinale - Publié vendredi à 08:00

    Entre archives et interviews avec le joueur - plus de 500 heures d'images inédites issues notamment d'archives personnelles du footballeur, des témoignages, mais aussi des matchs de légende immortalisés à la télévision -, Asif Kapadia dresse, dans son documentaire, le portrait d'un homme sincère dont l'ascension fulgurante à Naples - où il a joué entre 1984 et 1991 - et son rapport avec les supporters lui vaudront un destin tragique.

    >> Voir la bande annonce du documentaire:

    >> Lire aussi: "Maradona", une plongée dans la vie fascinante de l'étoile du football

  • La rétrospective Black Light

    L'un des points forts du Festival de Locarno

    A sa sortie en 1989, le film culte de Spike Lee "Do the Right Thing" métamorphose le visage du cinéma américain. 30 ans après, c'est lui qui ouvre naturellement la rétrospective Black Light du Festival de Locarno.

    >> A voir, le sujet du 19h30:

    Rétrospective "Black Light" au Festival de Locarno.
    19h30 - Publié mercredi à 19:30

    >> Lire aussi: La rétrospective Black Light, point fort du Festival de Locarno

  • La Corée du Sud au sommet de la culture internationale

    L'acteur Song Kang-Ho récompensé à Locarno

    L'acteur coréen Song Kang-Ho a reçu le prix d'excellence au festival de Locarno. C'est la première fois qu'un acteur asiatique reçoit une telle récompense sur la Piazza Grande.

    Un prix qui résonne avec la Palme d'or remportée en mai dernier par un autre Coréen, Bong Joon-ho, pour son film "Parasite". Une consécration inédite pour ce pays d'une cinquantaine de millions d'habitants.

    Avec cette double récompense en occident, le cinéma coréen confirme son rôle novateur et central pour le cinéma mondial.

    >> A écouter, l'acteur Song Kang-Ho dans le 12h30:

    L'acteur coréen Song Kang-Ho a reçu le prix d'excellence à Locarno, le 12 août 2019.
    Urs Flueeler - Keystone
    Le 12h30 - Publié le 13 août 2019

    >> A voir, le sujet du 12h45:

    Succès croissant du cinéma coréen sur la scène internationale
    12h45 - Publié mercredi à 12:45
     

  • Les films déjà projetés sur la Piazza Grande

    "Magari", "La fille au bracelet", "7500", "Notre-Dame"

    "Notre-Dame"

    Maud Crayon est architecte, mère de deux enfants, et remporte sur un malentendu le grand concours lancé par la mairie de Paris pour réaménager le parvis de Notre-Dame.

    Entre cette nouvelle responsabilité, un amour de jeunesse qui resurgit  subitement et le père de ses enfants qu’elle n’arrive pas à quitter complètement, Maud Crayon va vivre une tempête.

    Les images de ce film réalisé par Valérie Donzelli, dans lequel elle joue aux côtés de Pierre Deladonchamps, ont été tournées avant l'énorme incendie survenu dans la nuit du 15 au 16 avril qui a dévasté l'édifice. Et elles prennent aujourd'hui une toute nouvelle dimension.

    >> A écouter, l'interview de Pierre Deladonchamps et Valérie Donzelli dans Vertigo:

    La réalisatrice et actrice Valérie Donzelli.
    Urs Flueeler - KEYSTONE
    Vertigo - Publié le 12 août 2019
     

    "7500"

    Alors qu'il pilote un Airbus A319 entre Berlin et Paris, le co-pilote Tobias Ellis se retrouve menacé par un groupe d'hommes armés. Parviendra-t-il à mener ses passagers sans encombre?

    Lʹacteur américain Joseph Gordon-Levitt est à lʹaffiche de "7500", film réalisé par Patrick Vollrath.

    >> A écouter, l'interview de Joseph Gordon-Levitt dans Vertigo:

    Le réalisateur Patrick Vollrath et l'acteur américain Joseph Gordon-Levitt le 9 août 2019 au Festival de Locarno.
    Samuel Golay - Locarno Film Festival
    Vertigo - Publié le 09 août 2019

    La fille au bracelet

    Lise a 18 ans, elle vit dans un quartier résidentiel sans histoire et vient dʹavoir son bac. Mais depuis deux ans, Lise porte un bracelet électronique car elle est accusée dʹavoir assassiné sa meilleure amie.

    >> A écouter, le réalisateur Stéphane Demoustier ainsi que les actrices Mélissa Guers et Anaïs Demoustier dans Vertigo:

    L'actrice Melissa Guers au festival du film de Locarno.
    URS FLUEELER - KEYSTONE
    Vertigo - Publié le 08 août 2019

    Magari

    Long métrage italo-français, "Magari" retrace l’enfance, au début des années 1980, de trois frères, dont les parents sont divorcés.

    >> A écouter, la réalisatrice de "Magari", Ginevra Elkann, dans Vertigo:

    La réalisatrice Ginevra Elkann le 7 août 2019 à Locarno.
    Marco Abram - Locarno Film Festival
    Vertigo - Publié le 07 août 2019

  • Locarno, ce rendez-vous politique

    Les invitations VIP divisent

    Le festival de Locarno sonne presque la rentrée des classes des parlementaires. C’est l’occasion de parler politique de façon plus décontractée, entre deux films et aussi l’occasion de se montrer. A deux mois des élections fédérales, ce n’est pas négligeable.

    Pourtant, cette année, les parlementaires se font discrets à Locarno.  Peut-être parce qu’il se sentent plus surveillés. En 2015, une polémique avait éclaboussé certains parlementaires qui s’étaient fait payer des vols aller-retour en avion par un des partenaires du festival.

    Cette pratique a bien entendu cessé mais certaines entreprises ne se privent pas de courtiser les politiques. Une pratique diversement appréciée.

    Festival international du Film de Locarno entre paillettes et politique.
    19h30 - Publié le 11 août 2019

  • Léopard d'honneur

    L'actrice américaine Hilary Swank récompensée

    Le Festival de Locarno a remis vendredi soir à l'actrice américaine Hilary Swank le Léopard d'honneur. Ce prix récompense chaque année les personnalités qui ont marqué la mémoire collective du cinéma.

    "Ces rôles m’ont énormément inspirée, ils ont enrichi ma façon de jouer, mon art mais aussi moi-même en tant qu’être humain. Je les porte tous dans mon cœur et je pense que je suis une meilleure personne grâce à tous ces personnalités incroyables que j’ai interprétées" , a déclaré l'actrice de 45 ans devant les 7'000 spectateurs de la Piazza Grande.

    Avec ce Léopard d’honneur, le festival de Locarno salue le courage d’une actrice qui par le choix de ses rôles, a contribué à moderniser l’image de la femme au cinéma.

    En 2017, les acteurs Ethan Hawke et Meg Ryan avaient été récompensés pour l’ensemble de leurs carrières.

    >> A voir, Hilary Swank reçoit son trophée sur la Piazza Grande:

    Le Festival international du film de Locarno a attribué son Léopard d'honneur à l'actrice Hilary Swank
    12h45 - Publié le 10 août 2019

    >> A écouter, Hilary Swank au micro de Vertigo:

    L'actrice Hilary Swank reçoit son Leopard Club Award.
    Marco Abram - Locarno Film Festival
    Vertigo - Publié le 12 août 2019

  • Obliger les plateformes de streaming à investir en Suisse?

    Les explications d'Alain Berset

    Le ministre de la Culture Alain Berset et la directrice de l'Office fédéral de la culture Isabelle Chassot se sont exprimés en marge du festival pour livrer leurs pistes en vue de soutenir le cinéma suisse. Pour le conseiller fédéral, il faut miser sur les coproductions internationales pour faciliter sa distribution et sa visibilité à l'étranger.

    Et pour stimuler les coproductions internationales, Alain Berset souhaite en priorité relancer l'accord sur le programme MEDIA de l'Union européenne dont la Suisse a été privée après la votation de février 2014. "L'UE a fermé la porte et nous souhaitons maintenant pouvoir réintégrer ce programme dès 2021", souligne le chef du Département de l'intérieur.

    >> L'interview d'Alain Berset dans Forum:

    Le conseiller fédéral Alain Berset à Locarno, 08.08.2019.
    Elia Bianchi - Ti-Press/Keystone
    Forum - Publié le 08 août 2019

    Pour encourager la production cinématographique suisse, les plateformes de streaming seront soumis à l'obligation d'investir dans le cinéma helvétique 4% de leurs recettes générées en Suisse. Isabelle Chassot l'a répété devant la presse.

    "Ce chiffre peut paraître modeste, mais il faut imaginer qu'aujourd'hui cela n'existe pas", fait remarquer Alain Berset. "Notre estimation assez prudente montre que ces 4% représenteraient environ 6,5 millions de francs par année. Ce serait donc une augmentation du soutien à la production indigène d'environ 10%, ce qui nous paraissait être un premier pas intéressant pour tester la mesure et mener la discussion."

    >> L'interview d'Isabelle Chassot dans le 12h30:

    Isabelle Chassot, directrice de l'Office fédéral de la culture.
    Davide Agosta - Ti-Press/Keystone
    Le 12h30 - Publié le 08 août 2019

    >> Voir aussi le sujet du 19h30:

    Alain Berset veut pousser Netflix ou Amazon à financer la production cinématographique helvétique.
    19h30 - Publié le 08 août 2019

    >> Lire aussi: Les pistes d'Alain Berset pour soutenir et promouvoir le cinéma suisse

  • Ouverture du 72e Festival de Locarno

    Lili Hinstin: "Locarno a toujours eu une programmation radicale"

    A l'occasion de l'ouverture du 72e festival du cinéma de Locarno, sa nouvelle directrice artistique Lili Hinstin revient mercredi dans La Matinale de la RTS sur la programmation, orientée sur la diversité des genres et des représentations à l'écran.

    >> Lire aussi: l'interview de Lili Hinstin à la RTS

    "Locarno a sans doute la programmation la plus radicale des grands festivals du film"

    Plusieurs nouvelles productions suisses seront montrées en première lors de ce 72e Festival de Locarno ainsi que le dernier Tarantino, "Once upon a Time... in Hollywood", avec Brad Pitt et Leonardo DiCaprio.

    L'invitée de La Matinale (vidéo) - Lili Hinstin, nouvelle directrice artistique du Festival de Locarno
    La Matinale - Publié le 07 août 2019

    Le film d'ouverture est "Magari", de la réalisatrice italienne Ginevra Elkann. Le Leopard Club Award est décerné à Hilary Swank, grande invitée de la soirée du vendredi 9 août sur la Piazza Grande. L'hommage sera accompagné de la projection de "Boys don't Cry" de Kimberly Peirce (1999) et de "Million Dollar Baby" de Clint Eastwood (2004).

    >> A voir: les précisions de Fanny Zürcher concernant la diversité de la programmation et les stars attendus à Locarno

    Ouverture du 72e Festival du film de Locarno. Fanny Zürcher évoque la diversité de la programmation et la présence des stars.
    12h45 - Publié le 07 août 2019

  • Parité hommes-femmes dans la culture

    Quotas féminins en Suisse romande

    Selon plusieurs études dans différents pays, les femmes sont sous-représentées aux postes de direction dans la culture. Si l’objectif est d’atteindre une représentation femmes-hommes raisonnablement équilibrée aux postes de direction, imposer un quota de femmes pourrait être un moyen efficace.

    >> Lire notre enquête sur la parité hommes-femmes dans la culture en Suisse (cliquez sur l'image ci-dessous):

    En 2018, Locarno est le premier festival de catégorie A, après Cannes, à signer la charte pour l’égalité et la diversité dans les festivals, ainsi que le premier festival de cinéma en Suisse. A l’initiative de cette signature, le Swiss Women’s Audiovisual Network (SWAN), la réalisatrice Ursula Meier, marraine de la Charte et la productrice Pauline Gygax, conseillère à la Charte.

    Lili Hinstin explique dans La Matinale l'impact de la charte pour la parité signée l'année passée par le Festival de Locarno: ""Il y a 35% de réalisatrices avec un long-métrage à Locarno cette année".

    La nouvelle directrice incarne un modèle. "Le fait d'être un femme tient surtout un rôle de libération et de décloisonnement des imaginaires et des représentations", explique-t-elle à la RTS.  Et de saluer ce changement si rapide, "qui pénètre nos esprits collectivement et inconsciemment".

    La nouvelle directrice artistique du Festival du Film de Locarno, Lili Hinstin.
    Samuel Golay - Locarno Film Festival
    Le Journal horaire - Publié le 10 août 2019

    Depuis deux ans, la Confédération a notamment mis en place des soutiens en faveur de l'égalité des sexes dans l'encouragement du cinéma.

    Selon Ivo Kummer, chef de la section cinéma à l'Office fédéral de la Culture, les mesures commencent à porter leurs fruits.

    Ivo Kummer, chef de la section cinéma à l'Office fédéral de la Culture au Festival de Locarno le 8 août 2019.
    Elia Bianchi - Keystone
    Le Journal horaire - Publié le 10 août 2019
     

  • La lente agonie du Grand Hôtel

    Premier écrin du festival

    Le Grand Hôtel de Muralto était le premier écrin du festival de Locarno, bien avant la Piazza Grande. Cette grande bâtisse néoclassique est fermée depuis bientôt 15 ans. Retour sur la lente agonie d'un joyaux de l'architecture laissé à l'abandon par ses propriétaires.

    >> A lire: La lente agonie du Grand Hôtel de Locarno, l'âme du festival

    Image du Grand Hotel de Locarno en 1947.
    Image du Grand Hotel de Locarno en 1947. [Keystone - Festival de Film de Locarno]

    Premier écrin du festival, cette grande bâtisse néoclassique surplombe un parc et une palmeraie, inauguré en 1876. Marlène Dietrich, Gina Lollobrigida et d’autres icônes du cinéma ont séjourné dans ce premier hôtel de luxe du Tessin. Pendant des années, après les projections, les salons et les terrasses de ce palace grouillaient de monde jusqu’aux petites heures du matin.

    >> A écouter: le reportage de La Matinale

    Le Grand Hotel Locarno.
    Martial Trezzini - Keystone
    La Matinale - Publié le 06 août 2019
     

  • La SSR à Locarno

    21 coproductions présentes en 2019

    Entre le 7 et le 17 août 2019, 21 coproductions de la SSR seront présentées dans différentes catégories au festival de Locarno.

    "O fim do Mundo" de Basil Da Cunha sera présenté dans la catégorie "Compétition internationale".

    >> Lire notre dossier sur le film:

    "O fim do mundo", un film de Basil Da Cunha

    Dans la catégorie "Cinéastes du présent", Klaudia Reynicke thématise la soif de liberté d'une jeune femme dans son film "Love Me Tender" et Maya Kosa et Sérgio da Costa nous emmènent avec "L'Ile aux Oiseaux" à la découverte d'Antonin, un jeune homme qui redécouvre le monde dans un centre de soins pour les oiseaux sauvages.

    Avec "Bagdad in my Shadow" le réalisateur Samir raconte l'histoire d'Irakiens émigrés en Angleterre.

    Dans la catégorie "Semaine de la critique" David Vogel explore la thématique de la relation des Suisses avec l'Islam dans "Shallom Allah".

    Productions suisses 2019

    Concorso internazionale

    O FIM DO MUNDO, Basil Da Cunha - Suisse

    Cineasti del presente

    LOVE ME TENDER, Klaudia Reynicke - Suisse (film d'ouverture Cineasti

    del presente)

    L'ILE AUX OISEAUX, Maya Kosa et Sérgio Da Costa - Suisse

    Hors concours

    BAGHDAD IN MY SHADOW, Samir - Suisse/Allemagne / Grande-Bretagne/Irak

    Pardi di domani - Concorso nazionale

    ALINE, Simon Guélat - Suisse/France

    STILL WORKING, Julietta Korbel - Suisse

    Histoire(s) du Cinéma

    WIR BERGLER IN DEN BERGEN SIND EIGENTLICH NICHT SCHULD, DASS WIR DA SIND, Fredi M. Murer - Suisse

    CHARLES MORT OU VIF, Alain Tanner - Suisse

    HÖHENFEUER, Fredi M. Murer - Suisse/Allemagne

    FUORI DALLE CORDE, Fulvio Bernasconi - Suisse/Italie

    Semaine de la critique

    SHALOM ALLAH, David Vogel - Suisse

    Panorama suisse

    ARCHITEKTUR DER UNENDLICHKEIT, Christoph Schaub - Suisse - 2018 - 85'

    CRONOFOBIA, Francesco Rizzi - Suisse - 2018 - 93'

    DER UNSCHULDIGE, Simon Jaquemet - Suisse/Allemagne - 2018 - 113'

    GATEWAYS TO NEW YORK - OTHMAR H. AMMANN AND HIS BRIDGES, Martin Witz

    - Suisse -2019 - 88'

    IMMER UND EWIG, Fanny Bräuning - Suisse - 2018 - 85'

    MADAME, Stéphane Riethauser - Suisse - 2019 - 93'

    WHERE WE BELONG, Jacqueline Zünd - Suisse - 2019 - 78'

    WOLKENBRUCHS WUNDERLICHE REISE IN DIE ARME EINER SCHICKSE, Michael

    Steiner - Suisse/Allemagne -2018-93'

    ZWINGLI, Stefan Haupt - Suisse/Allemagne - 2019 - 128'

    Coproduction internationale

    Semaine de la critique

    ANOTHER REALITY, Noël Dernesch et Olli Waldhauer - Allemagne/Suisse

  • Retour sur les moments forts de Locarno 2018

    Toute l'actualité de la 71e édition

    Le film "A Land Imagined", du réalisateur singapourien Yeo Siew Hua, a reçu le Léopard d'or au 71e Festival de Locarno. Ce polar complexe se déroule dans l'univers impitoyable des travailleurs immigrés trimant sur les gros chantiers de l'Etat insulaire.

    Un total de 17 longs-métrages et un court-métrage ont été projetés sur la Piazza Grande entre le 1er et le 11 août à l'occasion du Festival du film de Locarno. Et 15 films, dont 13 en première mondiale, étaient en compétition pour le fameux Léopard d'or.

    >> Lire notre dossier sur la 71e édition de Locarno:

    Retour sur les moments forts de Locarno

    Au total 23 coproductions de la SSR, dont 12 de la RTS, ont été présentées dans différentes catégories au festival de Locarno en 2018.