Modifié le 08 juillet 2019 à 17:48

Que savez-vous de la vie et de l'oeuvre d'Alfred Hitchcock?

Alfred Hitchcock.
Alfred Hitchcock. [Archives du 7e art/photo12/AFP]
LE QUIZ DE L'ETE - Maître du suspense, inventeur de formes, on croit tout connaître d'Alfred Hitchcock. Mais que savez-vous de son alter ego, son épouse Alma Reville, avec qui il a fait oeuvre commune? Retour en quelques questions et réponses sur ce tandem mythique.

>> Lire notre article sur le documentaire "Dans l’ombre d’Hitchcock, Alma et Hitch":

Alfred Hitchcock présente... sa femme, son alter ego sans l'ego

>> Que savez-vous de la vie et de l'oeuvre d'Alfred Hitchcock? Notre quiz.

Pour ceux qui adorent le maître du suspense, comme pour ceux qui ne le connaissent pas, il faut voir "Dans l'ombre d'Hitchock, Alma et Hitch". Encore un documentaire qui nous refait le coup de l'épouse maltraitée, dont le talent a été évincé par l'ego du maître? Pas du tout! L'histoire d'Alma et Hitch est plus atypique, plus égalitaire et surtout beaucoup plus amusante. Le film réalisé par Laurent Herbiet montre, extraits de films et archives à l'appui, combien l'oeuvre hitchcockienne s'est faite à quatre mains et deux cerveaux.

Hitch, l'homme qui n'a connu qu'une femme

Le tandem travaille quotidiennement ensemble, voyage et disserte sur leurs passions mais vit un amour platonique. Hitch n'a jamais touché Alma, ni aucune femme avant elle. "Je ne savais même pas comment on faisait les bébés". La mécanique du sexe lui est totalement étrangère. Il se dira volontiers impuissant et à un journaliste qui lui demandera, bien plus tard, s'il est un homme, il répond, à la fois sérieux et facétieux: "Parfois". La sexualité n'est pas la grande affaire d'Hitch, sauf à l'écran où ses métaphores sexuelles sont devenues des classiques.

"The Lodger", premier succès d'Hitchcock en 1927.
"The Lodger", premier succès d'Hitchcock en 1927. [Archives du 7eme Art - Photo12]

Donc, Hitch, complexé par son obésité qu'aucun régime ne saura vaincre, ne s'est toujours pas déclaré à la femme qu'il aime. Un événement va toutefois le décider. Lors d'une traversée en bateau, Alma est terrassée par le mal de mer. Il en profite pour lui demander sa main.

Vous êtes trop faible pour me dire non!

Alfred Hitchcock à Alma Reville, dont il est amoureux

Elle dit oui, se convertit au catholicisme et le couple se marie en décembre 1926. Mariage heureux puisqu'Hitcock, passé réalisateur, connaît le succès avec "The Lodger". Un succès qu'il partage pleinement avec Alma, scénariste et monteuse. La même année, en juillet, naît leur fille unique Patricia.

En quelques années, Hitchcock devient le cinéaste anglais le plus important et, bien sûr, Hollywood l'appelle. La famille débarque aux Etats-Unis en 1939. Hitch signe avec le producteur David 0. Selznick et réalise l'adaptation du best-seller de Daphne du Maurier, "Rebecca".

En 1979, un an avant sa mort, lorsque l'American Film Institute récompensera Hitchcock pour l'ensemble de sa carrière, il aura les mots les plus tendres, les plus doux et les plus malicieux pour Alma, désormais paralysée. "Sans elle, je serai certainement ici, avec vous, mais pas à la place qu'il m'est faite aujourd'hui, peut-être à celle d'un serveur maladroit...".

>> A voir: le documentaire "Dans l’ombre d’Hitchcock, Alma et Hitch"

Dans l’ombre d’Hitchcock, Alma et Hitch

Marie-Claude Martin/mcc/aq

Publié le 05 juillet 2019 à 19:03 - Modifié le 08 juillet 2019 à 17:48