Modifié le 05 juillet 2019 à 14:46

Jean Dujardin (et sa veste en daim) ouvrent le NIFFF

L'acteur français Jean Dujardin est l'invité du NIFF, cette année.
Le NIFFF ouvre ses portes vendredi en présence de Jean Dujardin La Matinale / 1 min. / le 05 juillet 2019
Le Neuchâtel International Fantastic Film Festival (NIFFF) ouvre ses portes aujourd'hui. Seize longs métrages sont en compétition internationale et 165 projections publiques sont prévues. Pour lancer les festivités, la première suisse du film "Le daim" de Quentin Dupieux en présence de Jean Dujardin.

La 19e édition du Neuchâtel International Fantastic Film Festival s'intéresse cette année à la convergence entre les nouvelles formes de narration et les nouvelles technologies de l'image. "Les films en compétition vont proposer une analyse forte de notre société et un miroir déformant du monde", explique sa directrice, Anaïs Emery.

Seize longs métrages sont en compétition internationale. Le jeune réalisateur franco-suisse Blaise Harrison présente son premier long métrage de fiction, "Les Particules". Le film utilise le décor technologique du CERN comme un accélérateur de fiction.

>> A découvrir, le dossier de RTSFiction: "Les particules", un film de Blaise Harrison

Le festival accueillera également le Québécois Denis Côté avec "Répertoire des villes disparues", Mike Ahern, l’un des réalisateurs de la comédie loufoque "Extra Ordinary", Miguel Llansó à l’occasion de la première mondiale de son hystérie créative "Jesus Shows You The Way To The Highway" ou encore la nouvelle figure émergente de l’horreur européenne, Lee Cronin  avec "The Hole To The Ground". Tous tenteront de remporter le prix Narcisse H.R. Giger, d'une valeur de 10'000 francs.

Jusqu'au 13 juillet, le NIFFF propose 165 projections publiques ainsi que de nombreuses conférences et activités publiques.

Jean Dujardin en veste

Après avoir donné vie à un pneu dans son premier film en 2010, Quentin Dupieux présente aujourd'hui un film dont le héros est une veste en daim, qui deviendra très vite une seconde peau pour Jean Dujardin. Une histoire absurde et terrifiante où la fameuse veste tient le premier rôle et finit par diriger la vie de son propriétaire.

>> A voir, la bande-annonce du film "Le daim" de Quentin Dupieux:

Avec beaucoup de talent, Jean Dujardin réussit à s'effacer face au charisme et à l'autoritarisme de sa veste à franges, laissant au vêtement le privilège de crever l'écran à sa place.

Sophie Iselin/ats/mh

19e édition du Neuchâtel International Fantastic Film Festival, du 5 au 13 juillet 2019.

Publié le 05 juillet 2019 à 11:54 - Modifié le 05 juillet 2019 à 14:46