Publié le 10 mai 2019 à 16:42

50 ans de Monty Python: retour sur les débuts de six humoristes géniaux

50 ans des Monty Python, retour sur la fulgurante carrière de six humoristes géniaux
50 ans des Monty Python, retour sur la fulgurante carrière de six humoristes géniaux Culture / 1 min. / le 08 mai 2019
Humour intellectuel et comique de l'absurde: la troupe comique britannique des Monty Python s'est formée il y a 50 ans. L'occasion de revenir sur la saga délirante d'une formation de légende.

Mai 1969: six hommes sont attablés dans un restaurant indien de Londres...Cinq mois plus tard, le 5 octobre, l'heure de la révolution Monty Python a sonné. Sur le petit écran, la BBC diffuse le premier épisode de la série Monty Python's Flying Circus. Un mélange de sketchs, de parodies d'émissions et de reportages improbables, qui s'attaque avec un humour déjanté au monde politique, à l'armée, à la religion et à tous les sujets de société. La troupe comique la plus célèbre et la plus influente est née. En ce mois de mai 2019 elle fête son cinquantième anniversaire.

A chacun son Monty Python

Et vous, quel est votre sketch préféré? Polly, le perroquet, que son propriétaire rapporte au magasin parce qu'il est déjà raide mort? "This is an ex-parrot" (c'est un ex-perroquet) ? Le mythique match de foot entre les philosophes allemands et les anciens Grecs, au cours duquel Archimède aura, "Eurêka!, l'idée de marquer un but? Ou encore la légendaire "killer joke" (blague mortelle) qui voit des Anglais pendant la Seconde Guerre mondiale créer une blague virale destinée à faire mourir de rire les Allemands? 

>> A voir: le sketch "The killer Joke"

Carte blanche de la BBC

Derrière la série Flying Circus des Monty Python se cachent six hommes, John Cleese, Eric Idle, Graham Chapman, Michael Palin et les deux Terry: Jones et Gilliam.

Tous ont déjà une certaine expérience de la radio et de la télévision quand, en 1969, la BBC leur donne carte blanche pour un show humoristique. Le résultat va dépasser les espérances. Le "Monty Python's Flying Circus" bouleverse non seulement l'humour anglais, mais toute la dramaturgie comique pratiquée jusque-là: plutôt que sur des chutes bien senties, les Python misent sur des monologues et des dialogues absurdes, sur le comique de situation, tournant à la dérision tous les repères connus.

Un humour "non-sens" qui va influencer des générations

Le Flying Circus se fait un malin plaisir à démonter et à déconstruire la télévision telle qu'elle existe. Si la chute manque, ils en font littéralement des tonnes, à moins de passer sans transition à un autre sujet. C'est d'ailleurs leur marque de fabrique: "And now for something completely different" (et maintenant tout autre chose).

Ils touchent à tout: faux documentaires, jeux télévisés, sport et débats. Une audace dans le fond et la forme qui va influencer des générations d'humoristes. En France Les Nuls, Les Robins des Bois ou encore Albert Dupontel se réclament de leur influence.

Au total, le Flying Circus compte 45 épisodes – de quoi rendre célèbres les Monty Python bien au-delà des frontières britanniques – dans un mix unique d'humour acéré, intellectuel, et d'absurdité totale.

Les Monty Python passent au cinéma

Le show télévisé se termine en 1974. Les six génies se lancent alors dans le cinéma, avec "Monty Python and the Holy Grail" ("Monty Python:Sacré Graal", une très libre interprétation de la légende arthurienne), "Life of Brian" ("La vie de Brian" l'histoire d'un Jésus parallèle) ou encore "The Meaning of Life" ( "Le sens de la vie", film à sketches sur le sens et le non-sens de la vie).

>> A lire: "La Vie de Brian", chef-d'oeuvre scandaleux des Monty Python

En 1989, Graham Chapman meurt, un jour avant le 20e anniversaire de la troupe. La mort de Chapman marque la fin des Monty Python, bien que la troupe continue de sévir avec son humour noir, en jouant notamment en 1998 un sketch macabre avec l'urne contenant, peut-être, les cendres de leur acolyte. Peut-être leur façon de confirmer encore la philosophie de la "Vie de Brian": "Always look on the bright side of life", toujours voir la vie du bon côté.

Auteur: Brigitte Häring/ SRF Kultur

Adaptation et traduction: Manon Pulver

Cet article a été publié initialement sur SRF Kultur

Publié le 10 mai 2019 à 16:42