Publié le 12 mars 2019 à 11:39

"Après Demain", le film qui revient sur les initiatives inspirées par "Demain"

Cyril Dion est l'auteur du livre "Imago" publié chez Actes Sud publié en 2017.
Le réalisateur Cyril Dion présente "Après demain" au FIFDH, son interview Forum / 9 min. / le 10 mars 2019
Sorti en 2015, le film phénomène "Demain" a marqué le début d'une forme de mobilisation citoyenne en faveur de l'écologie en France. Son réalisateur, Cyril Dion, présente aujourd'hui un deuxième opus en forme de bilan.

"Demain", documentaire réalisé par Cyril Dion avec l'actrice Mélanie Laurent est parti d'une campagne participative. Il a finalement attiré plus d'un million de spectateurs dans les salles, remporté un César et a été distribué dans près de 30 pays. Sa force réside dans la mise en valeur de nombreuses initiatives locales dans le domaine de l'énergie, de l'agriculture, de l'éducation ou des transports qui ont donné de l'espoir à des centaines de milliers de personnes, emportées par le discours positif du film.

Militant écologiste, co-fondateur avec Pierre Rabhi du mouvement citoyen Colibris, le réalisateur de ce film, Cyril Dion, en présente aujourd'hui la suite. Ce documentaire, intitulé "Après Demain", a été projeté il y a quelques jours au Festival du Film et Forum international sur les Droits Humains (FIFDH) et fait le point sur les échecs et les succès des micro-initiatives initiées par le film. Dans "Après Demain", Cyril Dion est accompagné de Laure Noualhat, enquêtrice de renom très sceptique quant à la capacité de ces micro-actions à avoir un réel impact face au dérèglement climatique.

>> Voir la bande-annonce du film "Après Demain":

Une recette pour faciliter les envies

"Après Demain" est une commande de France 2, qui souhaitait accompagner la diffusion de "Demain" d'un nouveau documentaire qui parte à la rencontre des citoyens que l'on voyait agir dans le film. Il s'agit donc d'un regard critique sur ce qui a émergé du film. "Avec 'Après Demain', nous avons cherché le dénominateur commun des projets qui fonctionnent, pour trouver une recette qui aiderait ceux qui ont envie de s'y mettre aussi", explique Cyril Dion.

"Avec 'Demain', nous avions montré des initiatives très abouties, portées par des villes, des entrepreneurs ou des agriculteurs depuis des années", détaille le réalisateur. "On posait aussi des question systémiques, pour changer le système au niveau économique, agricole... Pour 'Après Demain', nous sommes entrés dans la cuisine des personnes qui se sont inspirées de ces initiatives. Il s'agit parfois de projets d'une certaine envergure. La maire de Paris par exemple, Anne Hidalgo, a été très influencée par le film. Et elle a mis en place un plan climat parmi les plus ambitieux des villes en France".

>> A voir également: l'interview de Cyril Dion dans "Mise au point":

Cyril Dion, auteur-réalisateur "Après Demain"
Mise au Point - Publié le 10 mars 2019

Des politiques aux côtés des actions citoyennes

Cyril Dion insiste sur le rôle fondamental tenu par les élus. "Souvent, les idées viennent des citoyens ou des entrepreneurs, mais on a besoin à un certain moment que cela s'institutionnalise. Par exemple à San Francisco, si la mairie n'avait pas décidé de faire en sorte que cela coûte plus cher de ne pas composter et recycler que de le faire, l'ensemble des habitants ne s'y serait pas mis de cette façon-là. On a besoin que cette volonté politique soit présente à l'échelle nationale voire supra-nationale", conclut le réalisateur.

Sujet radio Sophie Iselin et Mehmet Gultas

Réalisation web: Melissa Härtel

"Après Demain" est projeté mardi 12 mars à 18h à Point 11 à Sion, samedi 16 mars à 10h à l'"Espace Grosselin" à Carouge et diffusé lundi 18 mars à 21h35 sur RTS Deux.

Publié le 12 mars 2019 à 11:39