Modifié

Les Grammy Awards marqués par la reconnaissance du hip-hop

TLC sur la scène du Staples Center de Los Angeles lors de la cérémonie des Grammy Awards le 10 février 2019. [Randy Shropshire - AFP]
Le hip hop reconnu aux Grammys avec le doublé du « This is America » de Childish Gambino / La Matinale / 1 min. / le 11 février 2019
Les Grammy Awards ont fait dimanche la part belle à l'Amérique dans des genres différents, en célébrant le rap de Childish Gambino d'un côté mais en décernant de l'autre le titre d'"album de l'année" à la chanteuse country Kacey Musgraves.

Kacey Musgraves récompensée par le prix du "Meilleur album de l'année" lors de la 61e édition des Grammy Awards le 10 février 2019 à Los Angeles. [Kevork Djansezian - AFP]Kacey Musgraves récompensée par le prix du "Meilleur album de l'année" lors de la 61e édition des Grammy Awards le 10 février 2019 à Los Angeles. [Kevork Djansezian - AFP]La 61e édition des Grammy Awards a eu lieu cette nuit au Staples Center de Los Angeles. Le prix le plus prestigieux de la soirée, l’album de l’année, a été remis à une artiste peu connue en Europe, la chanteuse de musique country Kacey Musgraves pour "Golden Hour". Le titre "Shallow" de Lady Gaga a également été salué avec le Grammy du meilleur duo.

Mais la cérémonie a été marquée par la reconnaissance du hip hop, un genre pas si habituel avec les Grammys. "This is America" de Childish Gambino a remporté les prix de "chanson" et "enregistrement de l'année". Mais le chanteur n’est pas monté sur scène pour chercher son prix. Ce Grammy de la meilleure chanson remis à "This is America" n’en reste pas moins historique. C’est la première fois en 60 ans que cette récompense célébrant l’écriture revient à un morceau de hip-hop, un genre musical où l’écriture est justement primordiale.

Plaidoyer contre la violence

La chanson "This is America" dénonce la violence aux Etats-Unis, notamment les armes à feu. Son clip aussi inventif que choquant a été l’un des plus vus de l’année 2018. Que la chanson soit récompensée ne devrait donc surprendre personne.

>> A voir: le clip "This is America" de Childish Gambino:

Mais la Recording Academy, qui décerne les Grammys, peut paraître en décalage avec les goûts du public, qui a fait du hip-hop le genre musical numéro 1 aux Etats-Unis. Drake, la superstar du rap, y a fait allusion en récupérant son Grammy de la meilleure chanson rap, "God’s Plan". Mais les producteurs ont coupé son discours avant la fin.

Autre moment fort: l’apparition surprise de Michelle Obama, plus applaudie que Lady Gaga et Jennifer Lopez sur scène à ses côtés.

Loïc Pialat/mh

Publié Modifié