Publié le 07 février 2019 à 08:06

Le film sur l'homosexualité féminine qui fait le buzz en Inde

Anil et Sonam Kapoor acteurs dans le film bollywoodien Ek lerki ko dekaaa Tô Eïssa Lega.
C'est arrivé loin de chez vous - "Comment je me suis senti quand j’ai vu cette fille" le film qui fait le buzz en Inde C'est arrivé loin de chez vous / 2 min. / le 06 février 2019
"Ek Ladki Ko Dekha Toh Aisa Laga", comédie romantique portée par deux stars de Bollywood, est le première grosse production centrée sur un amour lesbien. Il sort au moment où l'Inde vient de dépénaliser l'homosexualité.

A priori, "Ek Ladki Ko Dekha Toh Aisa Laga" - c'est son titre - a tous les attributs du film bollywoodien classique: la famille d'une jeune et jolie femme la pousse à choisir parmi ses nombreux prétendants. Entre deux chansons et trois chorégraphies enlevées, voici qu'un écrivain, plus amoureux encore, la contraint à faire son coming-out. Eh oui, notre héroïne préfère les femmes! On comprend alors le sens du titre, dont la traduction pourrait être: "Comment je me suis senti quand j'ai vu cette fille."

Ecrit par un scénariste transgenre

Cette comédie romantique portée par deux acteurs les plus en vue à Bollywood, Anil et Sonam Kapoor, est en fait la première grosse production centrée sur un amour lesbien. Ecrite par un scénariste ouvertement transgenre, sa sortie, la semaine dernière, a fait un énorme buzz en Inde.

La journaliste spécialisée Sharan Dhaliwal décrit une salle remplie d'homosexuels en larmes à la fin d'une projection. "Le film ne parle pas seulement de l'homosexualité, mais du fait d'être homosexuel ET indien", écrit-elle.

>> A voir, la bande annonce du film:

 

Un article de loi datant de l'ère coloniale

Jusqu'à lors, l'homosexualité n'était peut-être pas taboue sur grand écran, mais elle était caricaturée. Les hommes gay étaient toujours efféminés, les lesbiennes exclusivement masculines. Et ces caractères toujours utilisés dans un registre comique. "Ce film qui tranche est une victoire, le reste de l'industrie doit suivre", s'est exclamée l'actrice Sulagna Chatterjee.

Le film sort quelques mois à peine après une révolution: en septembre dernier, la Cour Suprême indienne a déclaré illégal un article de loi condamnant les relations sexuelles entre personnes de même sexe. Il était temps: cet article 377 du Code pénal datait de l'ère coloniale...

Neutralité du gouvernement nationaliste hindou

Certes, la peine prévue d'emprisonnement à vie n'était, dans les faits, jamais appliquée. Mais l'existence même de l'article pouvait servir à la police, notamment loin des grandes villes, pour mener la vie dure aux communautés homosexuelles. C'est terminé. Ce qui est aussi remarquable, c'est l'attitude du gouvernement nationaliste hindou qui est resté neutre dans cette affaire. Alors qu'habituellement, il très conservateur en matière sociétale.

D'autres décisions, comme la reconnaissance légale d'un troisième genre pour les transgenres et la sanctuarisation de la vie privée, font de l'Inde un pays qui ne discrimine plus sa population homosexuelle. Au moins sur le papier. Beaucoup espèrent que "Ek Ladki Ko Dekha Toh Aisa Laga" contribuera à la banaliser.

Alain Franco/mcm

Publié le 07 février 2019 à 08:06