Modifié le 07 janvier 2019 à 17:09

Bohemian Rhapsody sort gagnant de la soirée des Golden Globes

Golden Globes: sacre surprise de "Bohemian Rhapsody", biopic sur Freddie Mercury.
Golden Globes: sacre surprise de "Bohemian Rhapsody", biopic sur Freddie Mercury. 12h45 / 1 min. / le 07 janvier 2019
Le film Bohemian Rhapsody, qui retrace le parcours du groupe culte Queen, a remporté dimanche le Golden Globes du meilleur film dramatique à Hollywood, lors d'une cérémonie moins politique que l'année précédente.

Réalisé par Bryan Singer (Usual suspect, X-Men), Bohemian Rhapsody fait la part belle à la musique et aux performances scéniques des quatre Anglais, de la formation de Queen à son apparition au concert Live Aid en 1985.

L'acteur Rami Malek, révélé par la série Mr.Robot, a également remporté la catégorie du meilleur acteur pour son interprétation du chanteur Freddy Mercury.

Le biopic ravit ainsi la vedette à l'un des autres favoris de la soirée, A Star is Born, qui n'a remporté au final qu'un seul Globe, celui de la meilleure chanson originale pour le titre "Shallow", interprété par Lady Gaga.

>> Voir des extraits de la cérémonie:

Deux Golden Globes pour "Bohemian Rhapsody"

Baromètre incertain

Autre gagnant de la soirée, le film Roma d'Alfonso Cuaron (Gravity, Les Fils de l'homme) a enlevé les catégories de meilleur réalisateur et meilleur film en langue étrangère. Le Globe de la meilleure comédie est quant à lui allé au film Green Book, qui suit un pianiste noir en tournée dans le sud des Etats-Unis, alors régi par la ségrégation raciale.

Très convoités, les Golden Globes servent traditionnellement d'outil de prédiction en vue des Oscars. Mais il s'agit d'un baromètre d'autant plus incertain qu'ils dédoublent les principales catégories (meilleur film, acteur ou actrice) en "drame" et "comédie".

Les votants sont la petite centaine de membres de l'Association de la presse étrangère de Hollywood.

agences/br/jop

Publié le 07 janvier 2019 à 07:32 - Modifié le 07 janvier 2019 à 17:09

Une cérémonie plus colorée

Après une cérémonie placée l'an dernier sous le signe du noir austère en marge des mouvements #MeToo et Time's Up consécutifs à l'affaire Weinstein, les couleurs ont cette année refait surface sur le tapis rouge d'une cérémonie présentée par les comédiens Sandra Oh et Andy Samberg.

"On nous a choisis parce que nous sommes les deux seules personnes qui restent à Hollywood à n'avoir pas dit quelque chose de blessant", ont lancé les présentateurs, décidés à redonner un ton plus léger et comique.

Bohemian Rhapsody, récompensé au terme d'un tournage chaotique

Les affaires d'agressions sexuelles n'étaient malgré tout pas totalement absentes cette année encore. En effet, Bryan Singer, réalisateur de Bohemian Rhapsody, a été remercié en plein tournage, officiellement en raison d'une relation conflictuelle avec l'acteur Rami Malek, et même carrément viré de la Fox après des accusations d'agressions sexuelles.

Il a été remplacé par le Britannique Dexter Fletcher. Mais selon les règles édictées par la Guilde américaine des réalisateurs, Bryan Singer, qui a réalisé la majorité des séquences, reste seul mentionné au générique.