Publié

La tarte aux pruneaux, ce symbole toujours traditionnel du Jeûne fédéral

Un calendrier de 1965 avec un grand bol de pruneaux. [RTS]
Si la photo est bonne - La tradition de la tarte aux pruneaux au Jeûne fédéral / La Matinale 5h - 6h30 / 2 min. / le 17 septembre 2018
Même si elle s'est modifiée avec le temps, la tradition de la tarte aux pruneaux du jeûne fédéral est toujours bien ancrée. Le gâteau, mets unique dominical à l'époque, est devenu un dessert classique qui reste symbolique.

Tout est dit. L'image, datée de 1965, est en noir et blanc. Sur une table en formica est posé un calendrier, l'un de ces grands formats vendus par les facteurs ou les pompiers en fin d'année.

Sur la première ligne du mois de septembre, il est écrit vacances. Une date, le dimanche 19, est entourée. La photo du calendrier est masquée par un grand bol de pruneaux.

Cette image est tirée d'un reportage de la télévision suisse sur le jeûne fédéral, en 1965. Le journaliste interroge un pasteur, puis des passants.

>> A regarder, l'explication du pasteur et la recette de la tarte aux pruneaux pour "ménagères":

Jeûne fédéral [RTS]
Jeûne fédéral / Présence protestante / 14 min. / le 19 septembre 1965

Tout en soulignant que l'événement ne devrait pas se résumer à la dégustation d'une tarte, le journaliste consacre ensuite de longues minutes à en donner la recette, aux dames évidemment.

Symbole du Jeûne fédéral

Cinquante ans plus tard, le gâteau est toujours là. Il est devenu un dessert alors qu'à l'époque, il était le mets unique de ce dimanche, parce que rapide à confectionner, frugal et de saison. Il reste le symbole de la journée.

Tapez "Jeûne fédéral" sur Google images et vous obtiendrez avant tout des photographies de tartes. Les unes avec les fruits joliment disposés en tournesol, les autres plus brouillonnes.

Des longs sermons qui ont longtemps été la marque du dimanche de jeûne, pas de trace.

En 1832, pourtant, le Jeûne fédéral a été décrété "jour d'Action de grâces, de pénitence et de prière pour toute la Confédération suisse", sur proposition du canton d'Argovie. La date est fixée au 3e dimanche de septembre. Vaud, Jura et Neuchâtel ont ajouté le lundi de congé. Les Genevois, eux, célèbrent leur diète le jeudi.

Caroline Stevan/mcm

Publié