Modifié le 22 août 2018 à 17:04

Décès du peintre fribourgeois Jacques Cesa

Jacques Cesa dans une bergerie de l’Atlas.
Jacques Cesa dans une bergerie de l’Atlas. [Dominique Clément - ]
Le peintre et graveur gruérien Jacques Cesa est décédé mercredi à l'Hôpital cantonal de Fribourg, annonce l'association artistique bulloise Trace-Ecart. Il avait 73 ans.

Né en 1945, Jacques Cesa avait notamment cofondé l'association Trace-Ecart en 1984 et initié le festival Altitudes en 2000. Il laisse derrière lui une oeuvre "colossale" comprenant plusieurs milliers de peintures et gravures.

Amoureux de son coin de pays, la Gruyère, l'artiste peintre a crapahuté durant plus de vingt ans dans les montagnes à vaches, croquant à n'en plus finir la vie pastorale des alpages.

Un homme timide et attentionné

Avec le temps, l'artiste a su capter l'âme des paysans, dont plusieurs sont devenus ses amis. Voyageur tardif, il a prolongé ses observations et sa passion des gens de la montagne dans les vallées berbères au coeur de l'Atlas marocain.

Dernièrement, pour comprendre et pour mesurer l'ampleur du drame des migrants, Jacques Cesa n'a pas hésité à partir à leur rencontre. Quinze semaines à contre-courant. Croquis et témoignages figurent aujourd'hui dans un livre édifiant, "Lampedusa, aller simple", paru aux éditions de l'Aire.

>> A écouter, l'émission "Nectar" consacrée à l'ouvrage de Jacques Cesa:

2014. Passe-moi les jumelles: Couleur d'Alpage
Dominique Clément - RTS
Nectar - Publié le 21 septembre 2017
 

ats/ld

Publié le 22 août 2018 à 14:31 - Modifié le 22 août 2018 à 17:04