Modifié

Trente photographies géantes sur le barrage de Mauvoisin

Exposition sur le barrage de Mauvoisin. [Couleurs Locales - RTS]
Exposition sur le barrage de Mauvoisin. [Couleurs Locales - RTS]
Le barrage de Mauvoisin, au sommet du Val de Bagnes (VS), accueille chaque été une exposition de photographies géantes. Cette année, c’est le jeune artiste suisse Julian Charrière qui y déploie un travail baptisé "An Invitation to Disappear".

Cette exposition à voir jusqu'au 30 septembre propose une succession de vues d'une palmeraie indonésienne prise dans des fumigènes et des lumières criardes. Une vue décalée puisqu'à la hauteur du barrage de Mauvoisin, il n'y a plus de végétation.

En écho à ces instantanés en plein air, le Musée de Bagnes, au Châble, présente un long-métrage en forme de lent travelling, dévoilant l'impressionnant dispositif imaginé par l'artiste au pied du volcan Tambora. Ce volcan indonésien dont l'éruption, en 1815, a eu des conséquences climatiques d'une portée mondiale, affectant jusqu'au mouvement des glaciers valaisans.

>> Interview de Jean-Paul Felley, commissaire de l'exposition, dans l'émission Anticyclone (dès 6'58):

Logo Anticyclone [RTS]RTS
L'actualité culturelle de l'été / Anticyclone / 25 min. / le 25 juillet 2018

La catastrophe du Giétro au Musée de Bagnes

Le Musée de Bagnes commémore dans le même temps, via une exposition à voir jusqu'au 20 janvier 2019, les 200 ans de la débâcle du Giétro le 16 juin 1818: après la rupture de la digue crée par le glacier du Giétro, le lac de 18'000'000 m3 s'était déversé en une demi-heure dans le Val de Bagnes, détruisant des centaines de maisons et causant la mort de 44 personnes de Mauvoisin à Martigny.

>> Entretien avec Bertrand Deslarzes, chargé culturel de la commune de Bagnes, au sujet de cette catastrophe historique:

Représentation du glacier du Giétro en 1818, par Escher von der Linth.
DP [DP]DP
La débâcle du Giétro: Bertrand Deslarzes / Anticyclone / 5 min. / le 23 juillet 2018

Interviews: Nicolas Julliard et Linn Levy

Adaptation web: Frédéric Boillat

Publié Modifié