Modifié

L'artiste berlinoise Gaby Taplick expose à La Ferme-Asile de Sion

L'artiste Gaby Taplick.
Sortir avec Anne / Réveil à 3 / 1 min. / le 22 mars 2018
Gaby Taplick est restée en résidence à La Ferme asile de Sion durant deux mois. L'artiste y a construit une sculpture habitable qui est à découvrir ce week-end au centre culturel valaisan.

A Sion, le centre culturel La Ferme-Asile accueille régulièrement des artistes en résidence. La dernière élue en date est Gaby Taplick, une artiste allemande qui a étudié à l’University of Applied Sciences and Arts de Hanovre.

Le résultat de ses deux mois de travail est à découvrir ce week-end dans l’atelier de la résidence. Gaby Taplick a construit une maison dans la maison. En fouillant sans relâche aux alentours, en écumant les objets laissés au rebut, elle a déniché, récupéré et collecté des volets, des portes et des planches. A l'image d'un patchwork en trois dimensions, elle a ensuite construit un espace intérieur. Une installation qui fait penser au Merzbau de Kurt Schwitters.

L’œuvre de Gaby Taplick est aussi regardable qu’habitable. Un exemple d'appropriation de l'espace par l'artiste pour mieux le reconfigurer.

L'artiste Gaby Taplick a construit une sculpture habitable dans la Ferme asile de Sion.L'artiste Gaby Taplick a construit une sculpture habitable dans la Ferme asile de Sion.

Sujet radio: Anne Flamant

Réalisation web: Andréanne Quartier-la-Tente

"Voyage là-bas", une installation de Gaby Taplick, Ferme Asile de Sion,  du 23 au 25 mars 2018

Publié Modifié