Modifié

"Elle était tellement désarmante avec son visage d’ange"

Le portrait colorisé d'une jeune polonaise déportée à Auschwitz en 1942 a été partagée des millions de fois [RTS]
Le portrait colorisé d'une jeune Polonaise déportée à Auschwitz en 1942 a été partagé des millions de fois / 19h30 / 1 min. / le 15 mars 2018
Il y a 75 ans Czesława Kwoka était prise en photo dans le camp d'Auschwitz en Pologne. La jeune fille de 14 ans refait l’actualité grâce à l'artiste brésilienne Marina Amaral qui a créé une version colorée de l’image.

Jeune polonaise déportée de Zamosc, ville située en Pologne orientale, Czesława Kwoka arrive à Auschwitz le 13 décembre 1942. Peu après, elle est photographiée par Wilhelm Brasse, lui aussi prisonnier.

Dans un documentaire, l’homme décédé en 2012, déclarait parfaitement se souvenir de l’image de l'adolescente de 14 ans: "Cette prisonnière était si particulière, elle semblait si jeune. Elle était tellement désarmante avec son visage d’ange entouré de son foulard. Elle avait l’air encore bien comme ça, pas complètement affaiblie."

"Très difficile de fixer cette photo"

En 2018, soit septante-cinq ans plus tard, le Mémorial d’Auschwitz dévoile sur son compte Twitter une image de la jeune fille polonaise colorisée par l’artiste brésilienne Maria Amaral. "C'est très difficile (émotionnellement) de fixer cette photo pendant autant de minutes/heures pour être sûre de n'avoir manqué aucun détail. Mais je continuerai de faire cela, je crois fermement au pouvoir que revêt le fait de voir des visages comme celui de Czesława en couleurs", explique la photographe dans un tweet.

Grâce au travail de colorisation de l’image par Maria Amaral, la figure de Czesława traverse le temps, le triangle sur sa tenue, au niveau de la poitrine, apparaît en rouge avec son P, comme prisonnière politique. Au bord de ses lèvres, du sang, "elle venait d’être battue par une garde", précise le Mémorial d’Auschwitz.

Czesława Kwoka a survécu trois mois

Maria Amaral explique que "Czesława était considérée comme une prisonnière politique, car elle vivait à Zamosc (ndlr: Ville projet pour le repeuplement par les Allemands à l’est). Elle est restée trois mois avant d’être tuée, moins d'un mois après sa mère, Katarzyna Kwoka." En cinq ans d’existence, plus de 1,1 million de personnes sont mortes à Auschwitz, Czesława Kwoka faisait partie d’elles, et cette photo a été colorisée pour ne jamais oublier.

Sujet télévision: Cédrinne Vergain / Adaptation web: Jeremy Damon

Publié Modifié