Publié le 02 février 2018

Une exposition à la Fondation de l'Hermitage met le pastel à l'honneur

La fondation de l'Hermitage consacre une exposition au pastel sec
La fondation de l'Hermitage consacre une exposition au pastel sec 19h30 / 2 min. / le 02 février 2018
La Fondation de l'Hermitage à Lausanne expose à partir de vendredi 150 chefs-d'oeuvre réalisés au pastel sec, une technique à la croisée du dessin et de la peinture utilisée par de nombreux artistes au fil des siècles.

Inspirée par les "Danseuses au repos", célèbre pastel de Degas offert il y a 20 ans à la Fondation de l'Hermitage, l'exposition rassemble 150 oeuvre provenant de collections suisses, publiques comme privées.

Sur cinq siècles, l'exposition retrace l'histoire de cette technique originale, des maîtres de la Renaissance aux artistes contemporains. Le plus ancien dessin exposé date de 1585 et il est l'oeuvre de l'Italien Barocci.

Le 18e siècle, grande époque du pastel

La Fondation de l'Hermitage fait la part belle aux oeuvres du 18e siècle, la grande époque du pastel. On peut y découvrir le portrait de Madame de Vermenoux, réalisé en 1764 par l'un des plus grands pastellistes suisses, le Genevois Jean-Etienne Liotard.

Quelques objets du 18e siècle sont également présentés, comme une boîte de pastels fabriquée à Paris. A l'époque, les petits bâtonnets de couleur étaient fabriqués un peu partout en Europe, mais le producteur le plus célèbre n'était autre qu'un Lausannois baptisé Stoupan.

Au 19e siècle, Sisley a utilisé le pastel pour dessiner, tandis que les virtuoses figures impressionnistes tels Manet s'en sont emparés pour le conduire vers de nouveaux sommets.

Création contemporaine

Une salle de l'exposition est consacrée à la création suisse de la même époque (Amiet, Giovanni Giacometti, Grasset, Segantini, Steinlen), une autre aux avant-gardistes du 20e siècle parmi lesquels figurent Klee, Miro et Picasso.

Elle se conclut par la scène actuelle. Même si aujourd'hui le pastel sec est un peu moins utilisé, certains créateurs contemporains en ont fait leur spécialité comme le Vaudois Nicolas Party qui a réalisé, spécialement pour l'événement, une œuvre murale éphémère.

Alain Christen / Pauline Turuban

"Pastels", du 2 février au 21 mai 2018 à la Fondation de l'Hermitage à Lausanne.

Publié le 02 février 2018