Modifié le 06 novembre 2017

Des oeuvres de la collection Gurlitt exposées à Berne et à Bonn

Le musée expose une partie des oeuvres héritées du collectionneur allemand.
Des oeuvres de la collection Gurlitt exposées à Berne et à Bonn Le 12h30 / 2 min. / le 01 novembre 2017
Deux expositions parallèles en Suisse et en Allemagne vont dévoiler cette semaine une partie de l'impressionnante collection controversée découverte il y a cinq ans chez Cornelius Gurlitt.

"Collection Gurlitt, état des lieux" montrera, à partir de jeudi à Berne et à Bonn, environ 450 oeuvres d'art de la collection de Cornelius Gurlitt, dont certaines proviennent de spoliations. La question du pillage des collections juives durant la période nazie sera également traitée. L'homme était en effet l'héritier de Hildebrand Gurlitt, qui travailla comme marchand d'art sous le IIIe Reich.

Hommage aux artistes diffamés

"Enfin elles sortent de l'ombre", écrit l'hebdomadaire allemand Die Zeit, soulignant que "pour la première fois, il sera possible de voir (les pièces) dont beaucoup ont parlé durant ces dernières années sans avoir été en mesure de les voir".

"Avec ces deux expositions, nous souhaitons rendre hommage aux victimes des voleurs d'art du national-socialisme, ainsi qu'aux artistes diffamés et persécutés par le régime", expliquent Rein Wolfs et Nina Zimmer, directeurs respectifs des musées d'art de Bonn et de Berne.

ats/aq

"Collection Gurlitt, état des lieux", Kunstmusuem Bern et Bundeskunsthalle de Bonn, du 2 novembre 2017 au 4 mars 2018

Publié le 01 novembre 2017 - Modifié le 06 novembre 2017