Modifié

Les premières oeuvres de la collection Gurlitt sont arrivées à Berne

Berne: la collection Gurlitt se dévoile enfin [RTS]
La collection Gurlitt se dévoile enfin / 19h30 / 2 min. / le 7 juillet 2017
Le Musée des Beaux-Arts de Berne a présenté vendredi les premières oeuvres de la collection Gurlitt. Les 200 pièces seront présentées au public en novembre prochain.

Les oeuvres sont arrivées à Berne avec une semaine de retard: en raison de problèmes de formalités d'exportation, elles étaient restées bloquées à la douane allemande.

Environ 200 oeuvres de l'héritage du marchand d'art  Cornelius Gurlitt seront montrées au public dès le 2 novembre prochain dans la capitale suisse, sous l'angle de "l'art dégénéré".

La plupart ont été séquestrées dans des musées allemands. Il s'agit majoritairement de travaux sur papier, dont des oeuvres majeures du symbolisme, de l'expressionnisme, du constructivisme ou de la Nouvelle Objectivité.

Une collection controversée

A la surprise générale, Cornelius Gurlitt a légué en 2014 au musée bernois son trésor de 1500 oeuvres, une collection fameuse mais soupçonnée de contenir de nombreuses toiles volées par les nazis. Une longue bataille juridique avait suivi avec les héritiers, qui s'est terminée en faveur du musée en décembre 2016.

L'institution a commencé il y a plusieurs années déjà à vérifier l'origine des oeuvres et à restituer les toiles spoliées à leurs propriétaires originels ou à leurs descendants. Selon un accord conclu avec l'Allemagne, seuls les tableaux irréprochables devraient faire le chemin de Berne.

>> Lire aussi: Un livre éclaire le choix de Berne pour la collection de feu Cornelius Gurlitt

hend avec ats

Publié Modifié