Modifié le 09 septembre 2016 à 16:04

Une exposition au Laténium propose de redécouvrir Palmyre vue du ciel

NE: le Laténium expose les photographies de Palmyre d'Antoine Poidebard
NE: le Laténium expose les photographies de Palmyre d'Antoine Poidebard 12h45 / 2 min. / le 09 septembre 2016
A Neuchâtel, le Laténium présente la région de Palmyre, en Syrie, à travers l'objectif du père Antoine Poidebard, pionnier de la photographie aérienne en archéologie dans les années 1930.

Lire les mystères de l’histoire à travers le sable, en plein cœur du désert syrien: au début des années 1930, le père Antoine Poidebard en est devenu le spécialiste.

Pour révéler des vestiges invisibles depuis la terre ferme, il élabore une méthode pour les photographier: faire des photos aériennes à très basse altitude avec le moteur de l'avion calé, à la lumière rasante du matin ou du soir. Cette méthode rigoureuse nécessite la collaboration de pilotes expérimentés.

Un patrimoine réduit à néant par l'État islamique

Les trésors d’architecture du site de Palmyre ne manquent pas de faire écho à l'actualité. Il y a un an, l’État islamique bombardait ce site archéologique, n’y laissant que des ruines. Pour le directeur du Laténium, Marc-Antoine Kaeser, la conception coloniale de l’archéologie y est directement liée.

Avec le recul, on réalise aujourd'hui à quel point il est difficile pour les populations locales de s’approprier le patrimoine, toujours grevé de cette hypothèque avec laquelle nous restons assez hypocrites.

Marc-Antoine Kaeser, directeur du Laténium de Neuchâtel

Toutes ces découvertes étaient également utilisées à des fins militaires par l'armée française. L'exposition du Laténium tente aussi de provoquer une prise de conscience afin que les populations syriennes puissent, un jour, se sentir légitimes de défendre de tels trésors.

L'exposition "Archives des sables, de Palmyre à Carthage" est à découvrir au Laténium de Neuchâtel jusqu'au 8 janvier 2017.

Aurore Dupont/mhae

Publié le 09 septembre 2016 à 15:17 - Modifié le 09 septembre 2016 à 16:04

L'exposition "Archives des sables" sur le site du Laténium

En collaboration avec la Bibliothèque orientale de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth, le Laténium suit les traces du père Antoine Poidebard, missionnaire, explorateur, géographe, inventeur, aviateur et photographe passionné d’archéologie, pour ressusciter une époque pionnière de prospections archéologiques au Levant des années 1920 et 1930, lorsque la Syrie et le Liban étaient gouvernés par la France, sous mandat de la Société des Nations.

Cette exposition de photographies réunit une soixantaine de tirages originaux d’une qualité exceptionnelle, ainsi que des documents scientifiques inédits illustrant les développements techniques de la détection aérienne en archéologie. Elle est complétée par un grand nombre de reproductions, sous la forme d’une sorte de reportage ethnographique montrant le visage humain de la diversité culturelle, à l’époque de l’effondrement de l’ancien Empire ottoman. [latenium.ch]