Publié le 17 août 2016

L'artiste Lor-K transforme des objets encombrants en oeuvres éphémères

L’artiste Lor-K utilise des objets encombrant pour en faire des œuvres d’art éphémère
L’artiste Lor-K utilise des objets encombrant pour en faire des œuvres d’art éphémère 19h30 / 2 min. / le 16 août 2016
Lor-K, artiste parisienne, mélange efficacement street art et art du recyclage. Elle compose ses oeuvres dans la rue en utilisant des encombrants.

Lor-K, jeune artiste parisienne, utilise les objets encombrants pour en faire des œuvres d’art éphémères.

Investir l'espace urbain

Lor-K ne possède pas un atelier, elle réalise notamment ses sculptures dans la rue, sous l’œil étonné des passants. Chacune de ses performances intrigue, comme sa recherche des matelas en mousse.

J’ai ce goût pour l’espace urbain, même les bruits sont partie du sujet, ça donne un contexte d’action…

Lor-K, artiste parisienne

L'investissement de l'espace urbain est pour Lor-K très important, faisant partie intégrante de son oeuvre. Découpe, couture, peinture, Lor-K touche à tout pour faire naître ces œuvres éphémères.

Un art de rue qui sort des murs

Lor-K est convaincue que l'art de rue peut sortir des murs. Son projet actuel "Eat me" l'amène à faire une cuisine toute particulière, comme les sushis aux crevettes préparés en utilisant des matelas géants et autres objets encombrants qu'elle trouve.

Un des oeuvres du projet "Eat me" de Lor-K.
Un des oeuvres du projet "Eat me" de Lor-K. [Lor-K - facebook.com/Lor-K]

Je me revendique pas comme militante. Je veux essayer d’attirer le regard des gens sur ces matières abandonnées.

Lor-K, artiste parisienne

Sa seule constante est d'utiliser in situ les encombrants, une matière première gratuite et abondante, que ce soit les matelas, avec "Eat me" et ses diverses recettes réalistes, les réfrigérateurs abandonnés pour "Consomas", ou alors les divers objets mutilés dans "Objeticide".

Au travers de ces performances, elle apporte un nouveau regard sur ces objets de consommation finalement délaissés.

Explorer l'Europe à travers ses déchets

Ce dont nous nous défaisons en dit beaucoup sur nos cultures, c’est pourquoi Lor-K entend explorer l’Europe à travers ses déchets.

Son projet "Dans ce monde", qui consiste à disposer des lettres en capitales blanches sur un tas d’encombrants abandonnés en pleine ville, pourrait l’emmener en Suisse.

Un des oeuvres du projet "Dans ce monde" de Lor-K.
Un des oeuvres du projet "Dans ce monde" de Lor-K. [Lor-K - facebook.com/Lor-K]

Marie-Emilie Catier/sf

Publié le 17 août 2016