Modifié

Sandrine Pelletier met son art instinctif au service d'un "Melting Pot"

Invitée culture: la plasticienne vaudoise Sandrine Pelletier, une des artistes de "Melting Pot"  à Yverdon-les-Bains [RTS]
Invitée culture: la plasticienne vaudoise Sandrine Pelletier, une des artistes de "Melting Pot" à Yverdon-les-Bains / 12h45 / 8 min. / le 8 septembre 2022
Pour le Centre d'art contemporain d'Yverdon-les-Bains, Sandrine Pelletier a été invitée à travailler sur le thème de la céramique et de la terre. La plasticienne vaudoise en fait une oeuvre belle et vibrante, à voir jusqu'au 6 novembre.

Grand prix de la Fondation vaudoise pour la culture en 2020, Prix Buchet 2021, la plasticienne Sandrine Pelletier enchaîne les distinctions, les projets et les pays. Née à Lausanne, l'ex-gothique férue de BD est passée par l'Ecole d'art appliqué de Vevey et l'ECAL, puis elle a choisi une vie de marin, une vie qui l'a fait bouger partout, tout le temps, de Bruxelles à Paris, en passant par Beyrouth, Le Caire…

D'abord concentrée sur le dessin et la broderie, Sandrine Pelletier aime la matière, la toucher, la transformer. La plasticienne déteste la perfection, adore les accidents. Exit donc aiguille et crayon, l'artiste s'arme désormais d'un briquet. Bois calciné, verre fondu, brisé, céramique noircie, c'est son langage. Plus primitif que conceptuel, selon elle.

L'affiche de l'exposition "Melting Pot ou comment changer du plomb en or". [CACY]L'affiche de l'exposition "Melting Pot ou comment changer du plomb en or". [CACY]Sandrine Pelletier fait le mur

Aujourd'hui, dans le cadre de l'exposition "Melting Pot ou comment changer du plomb en or", c'est sur un mur que l'artiste a décidé de créer son oeuvre. Une oeuvre intitulée  "La cendre hésite entre feu et poussière", un hommage au style très fragmenté du poète ivoirien Noël X. Ebony. Une mosaïque organique de près de cinq mètres sur deux et demi, façonnée au doigt, réalisée pour et directement dans le Centre d'art contemporain d'Yverdon-les-Bains (CACY), avec des matériaux avec lesquelles Sandrine Pelletier n'a pas l'habitude de travailler.

Avec cette oeuvre, la plasticienne sort donc de sa zone de confort et s'éloigne de ses matériaux de prédilection: "J'ai voulu voir comment fonctionne la céramique. C'est comme cela que je suis arrivée petit à petit au carrelage pour m'intéresser aussi aux matériaux de construction pour la céramique", explique à la RTS Sandrine Pelletier.

Une exposition collective

"Sorte de faïence enrobant le mur, alternant le vide et le plein, entre la démolition et l'ornemental, dans une reproduction volontairement accidentelle du carreau de céramique", décrit le CACY, l'oeuvre est évidemment éphémère puisqu'elle occupe tout un mur du musée et ne pourra donc pas être déplacée.

"Melting Pot" est aussi une exposition collective qui rassemble vingt et un artistes d'horizons divers, céramistes et plasticiens. Cet événement est organisé dans le cadre du cinquantième Congrès de l'Académie internationale de la céramique, dont la thématique centrale est "Melting Pot. Du creuset alchimique au creuset culturel".

Propos recueillis par Julie Evard

Adaptation web: Lara Donnet

"Melting Pot", Centre d'art contemporain d'Yverdon-les-Bains (CACY), à voir jusqu'au 6 novembre 2022.

Publié Modifié