Publié

Les femmes, stars des Rencontres de la photographie d'Arles

Les Rencontres photographiques d'Arles ou le temps qui passe dans l'objectif de Susan Meiselas [RTS]
Les Rencontres photographiques d'Arles ou le temps qui passe dans l'objectif de Susan Meiselas / 19h30 / 2 min. / le 8 août 2022
Cette année, plusieurs expositions mettent en avant le travail photographique de femmes aux Rencontres d'Arles. Parmi celles-ci, "Une avant-garde féministe" qui réunit les clichés de plus de 70 artistes et "Carthographies du corps" de Susan Meiselas et Marta Gentilucci.

Exposition phare de cette édition des Rencontres d'Arles (F), "Une avant-garde féministe" présente pas moins de 200 oeuvres réalisées par 71 femmes qui font partie de la collection Verbund de Vienne constituée dans les années 1970. De Cindy Sherman à ORLAN, de Helena Almeida à Martha Wilson, l'exposition montre les travaux d'artistes d'avant-garde qui s’insurgeaient déjà contre les standards de beauté et le diktat de la jeunesse éternelle, dénonçant sexisme et inégalités sociales.

"Toute cette exposition d'une avant-garde féministe est d'une extrême fraîcheur, indique à la RTS Gabriele Schor, commissaire d'exposition. On ressent cette urgence, ce besoin qu'avaient les artistes des années 70 de s'exprimer à travers leurs oeuvres. Beaucoup de thèmes qui les animaient à l'époque sont encore d'une extrême actualité de nos jours."

Mettre en valeur les femmes vieillissantes

Des clichés et des performances qui sont comme un miroir au travail de la grande photographe américaine Susan Meiselas. Pour l'exposition "Cartographie du corps", également présentée à Arles, elle s'est associée à la compositrice italienne Marta Gentilucci afin de poser un regard sur les corps vieillissants des femmes. "L’idée était de montrer comment les femmes, avec l'âge, sont toujours actives et pleines de vitalité", explique Marta Gentilucci. Ce n’est pas quelque chose qui est mis en valeur."

Photogramme extrait de la vidéo "Cartographie du corps", exposition de Susan Meiselas et Marta Gentilucci aux Rencontres d'Arles.  [Avec l’aimable autorisation des artistes. - Rencontres d'Arles]Photogramme extrait de la vidéo "Cartographie du corps", exposition de Susan Meiselas et Marta Gentilucci aux Rencontres d'Arles. [Avec l’aimable autorisation des artistes. - Rencontres d'Arles]

Leur installation immersive et musicale est née des propres questionnements des deux artistes face à la vieillesse. "On a commencé, non pas avec une idée, mais avec une curiosité pour ces femmes qui vieillissent. Pas pour leur peau, ces marques visibles du temps, mais pour ce qui est invisible, leur expérience dans la vie, leur histoire", précise Susan Meiselas.

>> A lire également: La cinéaste et photographe Babette Mangolte exposée aux Rencontres d'Arles

Sujet TV: Marie-Emilie Catier

Adaptation web: Andréanne Quartier-la-Tente

Les Rencontres d'Arles (F). A voir jusqu'au 25 septembre 2022

Publié