Modifié

Mario refait du sport dans le jeu vidéo "Battle League Football"

Une image du jeu vidéo "Mario Strikers: Battle League Football". [Nintendo]
Une image du jeu vidéo "Mario Strikers: Battle League Football". [Nintendo]
Troisième opus de la série de jeux vidéo de football Mario Strikers, "Battle League Football" est à la fois accessible et compliqué à maîtriser. Sorti le 10 juin 2022, ce jeu coloré et ludique est à l’opposé des simulations classiques de football comme FIFA.

Plus de quinze ans après son prédécesseur "Mario Strikers: Charged Football", les développeurs Next Level Games et Nintendo EPD s’allient pour présenter une nouvelle version du jeu vidéo de football à la sauce Nintendo. Au programme, des matchs de football chevronnés où tous les coups sont permis entre Mario, ses amis et ses ennemis.

>> À voir: la bande-annonce du jeu "Mario Strikers: Battle League Football"

Dans sa version de base, "Mario Strikers: Battle League Football" regroupe dix personnages cultes comme Mario, Luigi, le méchant Bowser, la princesse Peach, le champignon Toad, le dinosaure Yoshi, Donkey Kong ou encore Waluigi et Harmonie. Une dizaine de personnages supplémentaires suivront, gratuits ou non.

Des matchs à quatre contre quatre

Jouable en local et en ligne, de un à huit joueurs, "Mario Strikers: Battle League Football" est un jeu grand public. De quoi amuser les joueurs et joueuses débutants, enfants comme adultes, car les règles sont simples: deux équipes de quatre personnages s’affrontent en marquant le plus de buts possibles dans le camp adverse. Il est possible de jouer en attaque ou en défense, mais le gardien est contrôlé par l’ordinateur.

Les personnages peuvent effectuer différentes passes, par exemple au sol et en lobe, et plusieurs tirs comme le tir rapide et le tir chargé. Il y a une touche attribuée au sprint et une autre au dribble, et il est aussi possible de tacler ses adversaires.

>> À voir: chronique de "Mario Strikers: Battle League Football" dans l'émission Point Barre

Un jeu grand public, mais pas que

"Mario Strikers: Battle League Football" est donc accessible, mais possède des subtilités. Chaque personnage peut utiliser des techniques spéciales, qui s’accompagnent de cinématiques colorées et spectaculaires lorsqu’elles sont utilisées. Pour pimenter les matchs, à la manière du jeu de course "Mario Kart", des objets donnant des pouvoirs spéciaux tombent aléatoirement sur le terrain. Si l’équipe préfère jouer une partie de football classique, il est également possible de désactiver toutes ces options.

Le jeu donne aussi la possibilité d’aller plus loin en testant ses réflexes pour des parties ultra-rapides. De plus, le poids et la taille des personnages sont pris en compte lors des matchs. Par exemple, le champignon Toad aura du mal à tacler le gorille Donkey Kong, mais il sera plus rapide que lui. Enfin, il est possible de personnaliser l’équipement des personnages. Les matchs du mode Coupe, contre l’ordinateur, sont des compétitions thématisées permettant justement de gagner l'argent virtuel nécessaire à l’achat de ces objets. De quoi faire réfléchir les joueurs et joueuses lors de la composition des équipes et du choix de leur stratégie.

Une image du gameplay du jeu "Mario Strikers: Battle League Football". [Nintendo]Une image du gameplay du jeu "Mario Strikers: Battle League Football". [Nintendo]

Un mode en ligne pour pallier aux limites du jeu

Ludique et amusant à plusieurs, "Mario Strikers: Battle League Football" présente cependant des limites lorsqu'on joue en local. Pour l’instant, le jeu ne possède que dix personnages, ce qui peut donner lieu à des parties répétitives lorsqu'ils sont tous maîtrisés.

Cependant, le jeu en ligne propose un mode nommé Club Strikers, permettant de participer à des compétitions en rejoignant ou en créant des équipes, ou clubs, de vingt joueurs et joueuses au maximum. À noter qu’un abonnement Nintendo Switch Online est requis pour accéder au mode Club Strikers. Cela suffira-t-il à ne pas lasser les joueurs et joueuses?

Sujet radio: Stéphane Laurenceau

Adaptation web: Myriam Semaani

"Mario Strikers: Battle League Football", dès 7 ans, disponible sur Nintendo Switch.

Publié Modifié