Modifié

La Fondation Gianadda consacre une rétrospective à Jean Dubuffet

La Fondation Gianadda consacre une rétrospective à Jean Dubuffet [RTS]
La Fondation Gianadda consacre une rétrospective à Jean Dubuffet / 12h45 / 2 min. / le 22 décembre 2021
En collaboration avec le Centre Pompidou, à Paris, la Fondation Gianadda de Martigny présente une rétrospective consacrée à Jean Dubuffet (1901-1985). Le peintre, sculpteur et plasticien français a été le premier théoricien de l'art brut.

Jean Dubuffet détestait les musées, symboles de dogme culturel. Ses œuvres font pourtant partie désormais d’un patrimoine culturel reconnu. Celui d’un contestataire qui se voulait libre dans son interprétation artistique, au même titre qu’un enfant ou qu’une personne atteinte d’un trouble psychique.

"Les hôpitaux psychiatriques sont remplis de refuseurs, de gens qui refusent de manger avec une cuillère, qui refusent d’employer le langage habituel, qui refusent de se comporter comme les autres gens. S’ils se mêlent de faire des productions d’art, ils vont très loin dans leur refus", indiquait ainsi Jean Dubuffet (1901-1985).

>> A voir, l'entretien avec Jean Dubuffet extrait d'une archive de la RTS:

Jean Dubuffet en 1976 [RTS]
Jean Dubuffet / Clés du regard / 12 min. / le 25 février 1976

Présentation chronologique des œuvres

Ce refus des conventions est un fil conducteur dans ses œuvres, présentées chronologiquement à Martigny. La Fondation Gianadda propose une relecture du travail de ce grand défenseur de l'art brut qui a érigé le non-savoir en principe pour créer une œuvre singulière. "Ce sont des gens qui ne sont pas formés, qui sont pas préfigurés, qui n’ont pas eu d’éducation artistique, et c’est cette spontanéité sauvage très brute qu’ils recherchent et que Dubuffet va imiter lui-même aussi", explique l'historienne de l'art Martha Degiacomi.

Jean Dubuffet, "Mire G 131 (Kowloon)", 1983. Acrylique sur papier marouflé sur toile. [Centre Pompidou, MNSM-CCI / Service de la documentation photographique du MNSM/Dist. RMNGP © Adagp, Paris - DR]Jean Dubuffet, "Mire G 131 (Kowloon)", 1983. Acrylique sur papier marouflé sur toile. [Centre Pompidou, MNSM-CCI / Service de la documentation photographique du MNSM/Dist. RMNGP © Adagp, Paris - DR]Jean Dubuffet est un artiste prolifique, peintre, sculpteur, écrivain et musicien. Tantôt déformant la réalité, tantôt quittant totalement le monde figuratif, il ne se fixe aucune limite. "Regardez les portraits volontairement déformés, parce que Dubuffet voulait sortir de tout académisme, de tout art instruit, il voulait sortir des paramètres, c’est pour ça qu'il est inclassable", poursuit Martha Degiacomi.

Travail artistique polymorphe

Riche de plus de dix mille œuvres répertoriées au catalogue raisonné, le travail polymorphe de Jean Dubuffet couvre six décennies du 20e siècle. Ses œuvres ont été largement exposées de son vivant, avec son aval et malgré son aversion pour les musées.

La rétrospective que lui consacre la Fondation Pierre Gianadda s’articule autour de temps forts, faisant alterner chefs-d’œuvre de sa peinture et ensembles majeurs de travaux sur papier (dessins et gouaches).

Sujet TV: Yvan Illi et Florence Vuistiner

Adaptation web: olhor

Rétrospective Jean Dubuffet, Fondation Pierre Gianadda, Martigny (VS), en collaboration avec le Centre Pompidou, Paris, à voir jusqu'au 6 juin 2022.

Publié Modifié