Publié

Une fondation rend hommage au dessinateur vaudois Raymond Burki

Raymond Burki le 29 juillet 2014 à Lausanne, dans son bureau de la rédaction du quotidien vaudois 24 Heures. [Jean-Christophe Bott - Keystone]
Une fondation rend hommage au dessinateur vaudois Raymond Burki / Le Journal horaire / 1 min. / le 26 octobre 2021
Cinq ans après la mort du dessinateur Raymond Burki, la Fondation du Trait consacre son travail et, plus largement, promeut le dessin de presse. Pour encourager la création romande, elle lance un concours destiné aux jeunes entre 14 et 30 ans.

Ses dessins ont croqué l'actualité durant trente-huit ans, dans le quotidien vaudois 24 heures en particulier. La Fondation du Trait rend désormais hommage à Raymond Burki. Une base de données numériques rassemblera toutes ses oeuvres et une exposition sera lancée l'an prochain. Mais la première action de la Fondation consiste en un concours de dessin de presse pour les jeunes entre 14 et 30 ans, afin de sonder l'intérêt pour ce type d'art auprès de la nouvelle génération.

Pour le thème du concours, la Fondation a cherché à toucher le plus grand nombre. Ce ne sera ni le Covid ni la liberté d'expression mais "Swiss Attitude". "Que représente la Suisse, aujourd'hui, pour la jeune génération? C'est d'autant plus touchant que c'est un thème auquel Raymond Burki était lui-même très attaché", explique à la RTS la directrice de la Fondation, Stéphanie Reinhard, également directrice de la Maison du dessin de presse à Morges.

Cachet de 1500 francs

Le ou la lauréat.e sera récompensé.e publiquement le 20 janvier 2022 lors du vernissage de l’exposition rétrospective consacrée à Raymond Burki à l’Espace Arlaud, à Lausanne. Son œuvre y sera exposée et il ou elle recevra notamment un cachet de 1500 francs ainsi qu’une invitation à rencontrer un dessinateur ou une dessinatrice de presse professionnel.le.

Au cours de sa carrière, Burki avait publié près de 8000 dessins. Il avait pris sa retraite en septembre 2014 mais était décédé deux ans plus tard, en décembre 2016, des suites d'un cancer. Il avait 67 ans.

Son style se caractérise par un trait fin et une absence quasi complète de texte. Caricaturiste, ses cibles privilégiées ont souvent été les femmes et les hommes politiques, mais rarement avec méchanceté.

Sujet radio: Juliette Jeannet

Adaption web: mh

Publié