Publié

Les trois meilleurs comptes Instagram à suivre quand on aime la peinture

La chronique culturelle (vidéo) - La curation picturale sur Instagram [RTS]
La chronique culturelle (vidéo) - La curation picturale sur Instagram / La Matinale / 2 min. / le 28 mai 2021
Pour faciliter la prise de votre dose quotidienne de peinture et de découverte de l'histoire de l'art, voici trois comptes incontournables à suivre sur Instagram.

Sur Instagram, des comptes partagent des toiles de maîtres ou d'illustres inconnus ou inconnues, pour le plaisir des yeux et pour témoigner de l'émotion que ces oeuvres peuvent susciter. Des professionnels de l'art côtoient des néophytes passionnés, et ensemble, ils et elles offrent une vision unique de l'art et plus particulièrement de la peinture, dans toute sa diversité.

Rien qu'en tapant le mot-dièse #art, il existe plus de 800 millions de messages qui nous font voyager de la Renaissance italienne aux abstractions modernes, des avant-gardistes aux artistes contemporains qui n'ont pas encore "percé".

De l'art tous les jours

Le compte @daily_paintings est suivi par près de 300'000 abonnés et abonnées. Le travail de curation, mené par le jeune journaliste suédois Emil, consiste à proposer chaque jour un shot de peinture. Les tableaux sont souvent accompagnés d'un descriptif sur leur histoire ou sur le contexte historique de l'œuvre.

Ses choix sont souvent éclectiques et la dimension didactique est très présente. On apprend en faisant défiler les informations. Pour apporter une dimension interactive, Emil propose un thème à sa communauté et incite ses membres à partager leurs toiles préférées, celle de cette semaine étant dédiée à "l'humeur estivale", qui offre une place importante aux impressionnistes.

Pour en finir avec la censure

Et comment ne pas remarquer la pudibonderie d'Instagram ou Facebook qui suppriment des images de nus, même dans des œuvres d'art?

Un acte qui ne fait que renforcer les stéréotypes mais qui, paradoxalement, offre une plus grande visibilité à ces oeuvres qui ne respectent pas les règles de la communauté, dixit Facebook. Sur les réseaux sociaux les tétons féminins doivent être cachés, alors que ceux des hommes sont acceptés.

>> A voir aussi: un reportage de l'émission Nouvo sur le mouvement #freethenipple

Ce téton que l’on ne veut pas voir [RTS]
Ce téton que l’on ne veut pas voir / Nouvo News / 7 min. / le 8 mars 2019

Pas de censure en revanche des oeuvres partagées par le compte Instagram @titsfromthepast (littéralement "seins du passé") .

Sur le fil d'actualité du compte on découvre les plus belles poitrines, seins nus et tétons de l'histoire de l'art. Baigneuses, déesses et autres odalisques défient, pour le moment, les règles parfois incompréhensibles des réseaux sociaux.

L'art c'est cool

Le compte francophone @la.minute.culture, imaginé par Camille Jouneaux, est devenu une des références dans le domaine de la vulgarisation de l'histoire de l’art. L'auteure exploite avec intelligence les codes d'Instagram. Ses stories offrent une vision revigorante et décomplexée de l'art qui est raconté avec humour décalé.

L'objectif affirmé de ce compte c'est d'offrir aux nouveaux publics connectés une vision de l'art qui emploie le même langage qu’eux, digital et interactif.

Chaque semaine une story (format qui exploite le storytelling avec plusieurs images qui s'enchaînent) est dédiée à un artiste pour raconter son parcours et son œuvre, le tout richement illustré.

C'est surprenant, mais surtout exquis et particulièrement intelligent.

Miruna Coca-Cozma

Publié