Publié

La première formation suisse en arts de la rue lancée à La Chaux-de-Fonds

Spectacle de la compagnie "Le théâtre des monstres" lors de l'édition 2017 de La plage des six pompes. [Valentin Flauraud - Keystone]
Spectacle de la compagnie "Le théâtre des monstres" lors de l'édition 2017 de La plage des six pompes. [Valentin Flauraud - Keystone]
Le Centre de compétences et de création helvétique des arts de la rue et la fondation Ton sur Ton lancent une formation en arts de rue. Il s'agit de la première filière du genre en Suisse.

La formation va commencer durant le week-end des 1-2 mai par un stage intensif à Ton sur Ton. Elle sera donnée par Manu Moser, directeur artistique du Centre de compétences et de création helvétique des arts de la rue (CCHAR), nouvellement créé, ont indiqué vendredi les deux associations.

Ouverte à tous les artistes

Début septembre, un cursus de formation régulière démarrera au sein du département Théâtre de Ton sur Ton. Cette formation s’adressera à tout artiste expérimenté (amateur, prépro et professionnel) désireux d’acquérir les outils spécifiques du travail d’acteur en espace public. Les cours seront chapeautés par Manu Moser, entouré par des professionnels des arts de la rue suisses.

Valoriser et transmettre le savoir-faire

A terme, la filière intégrera également un cycle de stages thématiques donnés par des artistes de référence du réseau francophone. "Forts d’un long parcours de création, certains artistes arrivent à un niveau d’excellence, ayant développé des compétences spécifiques sur l’art en espace public. Il est primordial que ce savoir-faire soit valorisé et transmis", ont expliqué les deux associations.

Un pôle de compétences

Le CCHAR est le pôle mobile de compétences en arts de rue dédié à l’accompagnement des artistes et des compagnies suisses dans le cadre de résidences, de formation et de promotion au sein de différents réseaux de diffusion. Créé le 1er avril, il se veut aussi une force de propositions pour les acteurs publics sur des thématiques culturelles mais aussi sociales, éducatives, scientifiques et d’aménagement du territoire.

Son directeur artistique Manu Moser est metteur en scène de la Cie des Batteurs de Pavés (nominée au Prix suisse de la scène 2017) et programmateur de La Plage des Six-Pompes, festival international des arts de rue à la Chaux-de- Fonds.

ats/oang

Publié