Modifié

Une expo virtuelle du Met permet d'avoir des chefs-d'œuvre chez soi

Une des salles du Metropolitan Museum of Art à New York lors de l'exposition "A New Look at Old Masters", en décembre 2020. [TIMOTHY A. CLARY - AFP]
La chronique culturelle - Une expérience de réalité augmentée sur portable au Metropolitan Museum of Art / La Matinale / 2 min. / le 22 janvier 2021
Covid oblige, le Metropolitan Museum of Art de New York propose une véritable expérience immersive grâce à la réalité augmentée, présentant des versions en 3D de chefs-d'œuvre emblématiques. Ou comment découvrir le Met depuis son canapé.

L'expérience "The Met Unframed" est immersive et offre un accès à plus d'une douzaine de galeries numériques et près de cinquante œuvres d'art millénaires et du monde entier. Des oeuvres d'art "prennent vie" grâce à une utilisation intelligente de la technologie de réalité augmentée.

Les visiteurs virtuels scannent d'abord un QR code et atterrissent dans le grand hall du musée. Des cercles lumineux indiquent le chemin à suivre pour avancer dans l'expérience. Des bannières suspendues offrent un choix entre les différentes salles virtuelles classées par thèmes aussi: Accueil, Voyage, Nature et Pouvoir.

L'art ludique

On découvre des oeuvres, on clique sur des oeuvres, on joue avec des oeuvres, l'expérience propose des jeux, des quiz et des énigmes à résoudre. En cas de bonne réponse, on peut ainsi "débloquer" une œuvre.

"Champ de blé avec cyprès" de Vincent van Gogh (1889).  [The Meropolitan Museum of Art - Domaine public]"Champ de blé avec cyprès" de Vincent van Gogh (1889). [The Meropolitan Museum of Art - Domaine public]Cela donne le droit exclusif, pendant 15 quinze minutes, de placer l'image de l'œuvre dans notre environnement, par la magie de la réalité augmentée.

C'est comme l'image de Bernie Sanders et ses moufles en tricot lors de la cérémonie d'inauguration du président Biden (devenue un véritable phénomène viral sur internet) que l'on peut placer dans n'importe quel contexte ou endroit.

Sauf qu'au Met, on peut "emprunter" un autoportrait de Rembrandt pour l'insérer dans sa cuisine ou placer près de son canapé le célèbre tableau "Champ de blé avec cyprès" de Vincent van Gogh.

Un top 50 du Met

Les curateurs du Met ont choisi des "blockbusters" comme le Temple d'Isis, pièce de résistance du musée, des trésors peu connus comme une peinture murale du Bouddha de la Médecine datant du XIVe siècle, mais aussi des peintres contemporains comme Carmen Herrera.

Un véritable top 50 du Met avec des œuvres qui traversent des siècles de l'histoire de l'art.

Quand la technologie sert l'art

Durant la pandémie, beaucoup de musées ont dû adapter leur offre et tenté de trouver des solutions créatives pour garder les musées "ouverts" au public. Un grand nombre ont ainsi proposé des visites gratuites en ligne comme Le Louvre, le musée Reina Sofia (Madrid) ou le Rijksmuseum (Amsterdam).

>> A écouter aussi, comment le numérique a réinventé lʹoffre des musées:

L'entrée de l'exposition virtuelle sur le site du musée. [Collection de l'Art Brut]Collection de l'Art Brut
Comment le numérique a réinventé lʹoffre des musées / Vertigo / 6 min. / le 30 avril 2020

Avec "The Met Unframed", la dimension virtuelle, numérique, est totalement assumée, les espaces ont été reconstitués en 3D, les œuvres sont des "répliques" reconstituées numériquement. Cette expérience immersive s'éloigne considérablement des visites type Google Street View des autres musées, qui permettent de se balader littéralement à l'intérieur d'un musée.

Ici, le musée est plus petit, on découvre des œuvres triées sur le volet, sans jamais se perdre ou se noyer dans trop d'informations.

Avec "The Met Unframed", les solutions numériques de la culture en général et les offres muséales en particulier montent d'un cran et placent la barre assez haut dans un monde qui cherche encore des solutions en période de pandémie.

>> A lire aussi: Confinée, la relève des artistes suisses ne manque pas d'idées

C'est une des rares expériences en réalité augmentée qui soit aussi aboutie, fluide et adaptée à tous les publics. La technologie n'écrase ici pas l'art. Et c'est rare.

Miruna Coca-Cozma

"The Met Unframed", Metropolitan Museum of Art, disponible en ligne jusqu'à mi-février (en anglais).

Publié Modifié