Modifié

Le Prix de la Fondation pour Genève décerné au dessinateur Chappatte

Patrick Chappatte, dessinateur de presse suisse.
Patrick Chappatte, dessinateur de presse suisse.
Le dessinateur de presse Patrick Chappatte sera primé mercredi par la Fondation pour Genève. Au cours de la cérémonie au Victoria Hall, différentes personnalités prendront la parole.

La Fondation pour Genève récompense Patrick Chappatte "pour sa contribution exceptionnelle au rayonnement de Genève et pour son engagement en faveur de la liberté de presse et d’expression". La fondation explique que le dessinateur "a acquis une renommée internationale en publiant ses dessins dans des journaux prestigieux à l’instar du New York Times et de l’International Herald Tribune." Elle félicite "son regard critique sur l'actualité, sa capacité à toucher les gens et à les faire réfléchir, transcendent les frontières et les langues".

Au cours de la cérémonie qui se tiendra mercredi au Victoria Hall de Genève, une allocution des autorités fédérales et genevoises est prévue. Différentes personnalités témoigneront, dont l’ancienne conseillère fédérale Ruth Dreifuss, Didier Pittet, médecin épidémiologiste et infectiologue genevois, le dessinateur Herrmann, l’ambassadeur de Suisse en Israël Jean Daniel Ruch ou encore le journaliste Darius Rochebin.

Des dessins en direct

Auteur de "Au coeur de la vague" (en librairie d'ici quelques jours), un reportage graphique autour de l'épidémie du Covid 19, Patrick Chappatte dessinera pendant la conférence. Il livrera aussi un discours, l’occasion "pour mieux comprendre son métier et revoir ses meilleurs dessins", indique une publication du Temps, journal dont Patrick Chappatte est le dessinateur attitré depuis 1998.

Né en 1967 au Pakistan d’une mère libanaise et d’un père suisse, Patrick Chappatte a grandi à Singapour, puis s’est installé à Genève. Il débute sa carrière à La Suisse avant de dessiner pour l’Hebdo, la Tribune de Genève et Die Weltwoche. En 1995, il travaille d’abord pour le International Herald Tribune puis pour le New York Times. Il a reçu à trois reprises le prestigieux Prix du dessin de presse de l’"Overseas Press Club of America" de New York (2012, 2015 et 2018), faisant de lui le seul Suisse à avoir reçu cette distinction. Il est actuellement le dessinateur de presse du journal Le Temps, de la NZZ am Sonntag (Zurich), du magazine Der Spiegel (Allemagne), et contribue également au Canard Enchaîné (France) et au Boston Globe (Etats-Unis).

"Cartooning for Peace"

En 2006, à l’invitation de Kofi Annan, alors Secrétaire général des Nations Unies, Plantu, caricaturiste du quotidien Le Monde, lance à Paris le réseau "Cartooning for Peace", qui compte aujourd’hui plus de deux cents dessinateurs de presse. Afin de renforcer ce mouvement et promouvoir la liberté d’expression, Chappatte, Plantu et Marie Heuzé, ancienne porte-parole des Nations Unies à Genève, créent la Fondation de droit suisse "Cartooning for Peace". Depuis 2012, celle-ci décerne avec la Ville de Genève un Prix biennal saluant le courage de dessinatrices et dessinateurs.

>> A voir: Concert de l'OSR pour la Fondation suisse Cartooning for Peace le 16 septembre 2016 à Genève. L'orchstre interprète la 3e Symphonie de Beethoven alors que Chapatte et Plantu dessinent en direct au milieu des musiciens

Concert de l'OSR pour la Fondation suisse Cartooning for Peace [RTS]
Concert de l'OSR pour la Fondation suisse Cartooning for Peace / RTSculture / 52 min. / le 28 septembre 2016

Le Prix de la Fondation pour Genève récompense depuis 1976 des Genevois d’origine ou d’adoption ou encore des institutions qui contribuent au rayonnement de Genève en Suisse et dans le monde, que ce soit dans les domaines scientifiques, politiques, économiques, culturels ou humanitaires.

ats/mh

Publié Modifié