Modifié le 06 mai 2020 à 08:19

La dessinatrice genevoise Albertine reçoit le prestigieux Prix Andersen

La dessinatrice genevoise a remporté le prix Hans-Christian Andersen, plus prestigieuse distinction de la littérature jeunesse.
La dessinatrice genevoise a remporté le prix Hans-Christian Andersen, plus prestigieuse distinction de la littérature jeunesse. 19h30 / 2 min. / le 05 mai 2020
La dessinatrice suisse Albertine, installée à Genève, reçoit le prix Hans Christian Andersen 2020 pour ses illustrations de livres jeunesse. Le prix, décerné tous les deux ans, est considéré comme un prix Nobel de littérature jeunesse.

Albertine, 53 ans, est la quatrième illustratrice de nationalité suisse à se voir décerner ce prix après Alois Carigiet (1966), Jörg Müller (1994) et Jürg Schubiger (2008). Un jury international l'a sélectionnée parmi 36 candidats du monde entier, a indiqué l'Institut suisse jeunesse et médias dans un communiqué lundi.

La dessinatrice développe son style et son univers propre depuis plus de vingt ans. Ses illustrations, pleines de saveurs et de couleurs gourmandes fonctionnent comme un tremplin vers un monde imaginaire.

>> A voir: une histoire illustrée par Albertine pour l'émission "Brouhaha"

Les histoires de Brouhaha: A l'école des fées (épisode 6)
Brouhaha - Publié le 14 avril 2020

Des livres aux multiples interprétations

Junko Yokota, présidente du jury Prix Andersen 2020, a indiqué: "Connue pour son travail qui exprime une grande spontanéité, un amour du détail, une précision infinie et un grand sens de l'humour, notre lauréate crée des livres aux multiples niveaux d'interprétation, en tant qu'illustratrice mais aussi comme auteure."

Pour sa part, interrogée par la RTS, Albertine raconte: "J'étais dans mon jardin en train de m'occuper de mes plantes lorsque j'ai reçu un téléphone qui m'annonçait ce prix. Je suis encore groggy comme si j'avais reçu un coup sur la tête. Ce prix, je veux le partager avec Germano, mon mari, avec qui j'ai créé une grande partie des albums".

Primée à de nombreuses reprises

Formée aux Beaux-Arts de Genève dans les années 80, Albertine a débuté sa carrière dans l'illustration et la sérigraphie en 1990, qu'elle a enseignées pendant des années avant de se consacrer totalement à ses projets.

Souvent primée, elle est la première artiste suisse à avoir obtenu la Pomme d’Or de Bratislava pour "Marta et la bicyclette". Elle a reçu le Prix Jeunesse et Médias en 2009 pour "La Rumeur de Venise" et le Prix Sorcières pour "Les Oiseaux", paru en 2010. En 2012, le même titre a été sélectionné parmi les 10 meilleurs livres de l’année par la New York Times Book Review.

Ses livres sont publiés par la maison d'édition La Joie de lire à Genève. Cette année, c'est l'auteure américaine Jacqueline Woodson qui a remporté le Prix Andersen pour les textes pour enfants.

Le Prix Andersen consiste en une médaille d'or, qui sera remise à Albertine par la reine du Danemark en 2021 à Moscou.

aq avec ats

Publié le 05 mai 2020 à 09:30 - Modifié le 06 mai 2020 à 08:19