Modifié le 17 mars 2020 à 10:49

Les artistes canadiens méconnus de l'impressionnisme exposés à Lausanne

Le Canada et l'Impressionnisme à la Fondation de l'Hermitage.
Expo: Mon impressionnisme au Canada Vertigo / 5 min. / le 03 février 2020
A la Fondation de l'Hermitage à Lausanne, l'exposition "Le Canada et l'impressionnisme" montre comment les peintres canadiens découvrent l'impressionnisme à la fin du XIXe siècle en France, et comment ils réagissent à cette révolution picturale.

Quand on pense impressionnisme, on met invariablement cap sur la France avec Renoir, Pissarro, Monet. Et pourtant, au sortir de cette exposition passionnante à la Fondation de l'Hermitage, on pourra ajouter Laura Muntz, Maurice Cullen, William Blair Bruce parmi les artistes dont on découvre les œuvres. Pour rappel, l'impressionnisme est un style qui privilégie les couleurs vives, les jeux de lumière, l'instant, l’éphémère. Question sujets, l'impressionnisme s'intéresse aux paysages ou aux scènes de la vie de tous les jours.

Lorsque ces artistes arrivent sur sol français, attirés par la promesse d'étudier auprès des plus grands maîtres de la capitale mondiale des beaux-arts, ils infusent toutes ces influences. Ils peignent des bords de plage, des jardins en fleurs, des scènes d'intérieur. De retour au pays, face à l'immensité et la sauvagerie de leurs paysages ou de leurs villes, ils s'approprient ces outils et inventent une peinture canadienne immédiatement reconnaissable par l'omniprésence de la neige, dont les effets de reflets et d'ombres inspirent ces artistes qui n'hésitent pas à faire leurs esquisses dehors, sur le motif, par des températures glaciales.

Les artistes canadiens vont devenir des grands maîtres de la représentation de la neige, notamment des ombres dans la neige. Très souvent, les premiers plans de leurs compositions sont plongés dans l'ombre, aussi parce que c'est une des constances du paysage canadien en hiver.

Sylvie Wuhrmann, Directrice de la Fondation de l'Hermitage

35 artistes, dont de nombreuses femmes

Organisée en collaboration avec le Musée des beaux-arts du Canada à Ottawa, l'exposition présente 35 artistes canadiens majeurs, souvent restés inconnus au-delà des frontières de leur pays. La centaine d'œuvres regroupées en huit sections retracent le parcours des peintres canadiens, depuis leur initiation à l'impressionnisme jusqu'à leur réinterprétation du mouvement.

Ce projet inédit permet au public européen de découvrir l'originalité de la création canadienne à l'aube du XXe siècle. Une opportunité unique rendue possible grâce au soutien exceptionnel d'importants musées, principalement du Canada, et de collections particulières.

La grande surprise réjouissante de cette exposition, c'est le nombre élevé de femmes peintres canadiennes qui, à la fin du XIXe, exposent. Cette présence féminine témoigne de la liberté d'un jeune pays qui ne se soumet pas à la lourdeur des institutions comme à Paris, où la plupart des académies sont interdites aux femmes. Au Canada, les femmes apprennent à peindre dans des écoles privées, et elles peuvent exposer partout.

Sujet radio: Florence Grivel

Adaptation web: Lara Donnet

La Fondation de l'Hermitage, Lausanne est temporairement fermé en raison de l'épidémie de coronavirus.

Publié le 10 février 2020 à 10:46 - Modifié le 17 mars 2020 à 10:49